Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Concours administratifs : les candidats peuvent désormais passer les épreuves orales en région

Concours administratifs : les candidats peuvent désormais passer les épreuves orales en région

Paru le jeudi, 17 juin 2021 15:09

Les candidats admissibles aux épreuves écrites des concours administratifs ne sont plus obligés de venir à Yaoundé pour passer les épreuves orales. Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (MINFOPRA), Joseph Lé, a signé le 15 juin une note portant ouverture de 25 centres d’organisation des épreuves orales des concours administratifs par vidéoconférence.

Ces centres sont hébergés soit dans les centres multifonctionnels de promotion des jeunes (CMPJ), soit dans les centres de l’Institut africain d’informatique (IAI) ou encore au sein des délégations départementales du Minfopra. Ils sont répartis dans les 10 régions du pays.

Dans l’Adamaoua, les centres sont logés dans les villes de Ngaoundéré et de Meiganga. Au Centre, ils sont situés à Akonolinga, Bafia et Naga Eboko. À l’Est, ils sont localisés à Bertoua, Abong Mbang et Batouri. À l’Extrême Nord, ils sont situés à Maroua et Kaele. Dans le Littoral, il s’agit de Douala et Edéa. Au Nord, les centres sont situés à Garoua et Guider. À l’Ouest, ils sont logés à Bafoussam, Mbouda, Bangangté et Foumban. Au Sud, ce sont les villes de Sangmélima, Ébolowa et Kribi qui vont accueillir les candidats. Au Sud-Ouest l’on a Buea et Limbe et enfin Bamenda au Nord-Ouest. Les candidats admissibles pourront ainsi choisir selon la proximité leur centre d’examen.

Cette mesure de décentralisation des centres de concours a été annoncée en septembre dernier par le ministre Joseph Lé. Lors d’une conférence de presse, le membre du gouvernement expliquait que cette « innovation » avait pour but non seulement de réduire la distance et les frais de voyage pour les candidats des zones rurales, mais également de permettre à ces derniers de composer dans un environnement plus familier, de quoi augmenter leur chance de réussite.

Les centres déjà équipés entreront en service avec la vague des concours en cours. En effet, le Minfopra a ouvert le 11 juin 28 concours pour recruter 1 536 personnes à la fonction publique dans divers secteurs d’activités.

Vanessa Ngono Atangana

Lire aussi:

Concours nationaux: le gouvernement décentralise et digitalise les procédures

Dernière modification le jeudi, 17 juin 2021 15:10

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes