Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un miracle est rapporté depuis janvier par quelques religieux à Addis-Abeba

Oui, un miracle est rapporté depuis janvier par quelques religieux à Addis-Abeba

La réponse est :
Paru le mercredi, 17 octobre 2018 13:09

Des images d'une apparition miraculeuse de la vierge Marie en Ethiopie sont partagées depuis peu. Vrai?

Sur Facebook, depuis hier, des images d’une supposée apparition miraculeuse de la Vierge Marie sur des draps en Éthiopie, publiées en janvier 2018 par plusieurs pages religieuses sont de nouveau partagées et commentées. Il se dit que le 9 janvier dernier, aux environs de 13 heures, une  sœur de la congrégation salésienne, obéissant à une envie pressante de retourner dans sa chambre aurait retrouvé imprimé sur ses  draps une image de la Vierge Marie.

23314 Pays 26815574 1620756947982815 7113110494087804812 n copy copy

 

 Cette histoire comme pour les apparitions de la vierge Marie à Ndeng n’a pas encore pris une dimension officielle. Elle est reprise sur le site web de l’archidiocèse de Kampala et sur un site web catholique dénommé « Catholics online ». D’après  les publications de ces sites, cette apparition s'est produite dans la congrégation de la société religieuse catholique dénommée « les Salésiens de Don Bosco » dédiée à l'éducation et à l'évangélisation des jeunes en Ethiopie.  Une sœur de cette congrégation du nom d’Aleksandra a découvert non pas sur ses draps, mais sur une étole déposée précédemment par ses soins sur son lit, une image de la vierge Marie. Depuis cet événement, quelques prêtres Salésiens et le Cardinal se sont rendus sur les lieux afin de découvrir le présumé foulard miraculeux.

Mariusz Rosik, un prêtre de l'archidiocèse de Wrocław en Pologne (professeur à la Faculté Pontificale de Théologie et à l'Université de Wrocław), qui s’est rendu en Ethiopie en février 2018 dans la congrégation des Salésiens de Don Bosco et qui a rencontré la sœur Aleksandra rapporte plus en détails cette histoire. Dans un article intitulé : « L'Arche à la recherche des perdus. Éthiopie (III) » [Traduction],  il écrit : « Je ne peux malheureusement pas encore écrire sans détours tant que la question n'aura pas pris une dimension officielle. Qu'il suffise de dire qu'un miracle comme celui qui s'est produit en Guadeloupe s'est produit à Addis-Abeba(…). Une fois, une sœur a étendu une écharpe sur le lit dans sa cellule du monastère. Le foulard présentait un collège de centaines de célébrités - chanteurs, acteurs, mannequins, etc. Elle voulait sûrement le ranger. Quand elle est entrée dans sa cellule après un certain temps, elle ne pouvait pas croire ce qu'elle voyait. Les milliers de petits tableaux formant un collage s’étaient soudainement transformés en une image miraculeuse de Marie, la tête légèrement inclinée, montrant son cœur ouvert. La nonne était sans voix. Elle est descendue [appeler] d'autres sœurs. Quand elles ont vu ce qui s'était passé, elles se sont mises à prier ».

Comment comprendre cependant qu’une poignée de personnes appartenant au corps des religieux de l’église catholique, diffuse ce récit, tandis que curieusement,  le site web de la congrégation concernée par le miracle n’en fasse nullement mention depuis le 9 janvier 2018 ?

Concernant cette interrogation, Mariusz Rosik raconte qu’après avoir reçu en détails de Sœur Alexandra, le récit de l'événement et de ses conséquences, elle lui aurait demandé de s’abstenir de le publier jusqu'à ce que toute l'affaire ait été examinée. L'on pourrait donc lire dans cet abstention des autorités religieuses de la congrégation salésienne, un besoin préalable d'authentifier le phénomène.

Rose Sende

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants