Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, lever les bras ne soulage pas de l'étouffement

Non, lever les bras ne soulage pas de l'étouffement

La réponse est :
Paru le lundi, 19 février 2018 17:39

Dans un message sur whatsapp, cette méthode est pourtant préconisée afin de « sauver une vie ».

Sur whatsapp un message intitulé «  Façons de sauver une vie », est partagé depuis un moment. Dans ce dernier, on peut lire qu’un garçon de 5 ans a sauvé la vie de sa grand-mère qui s’étouffait en mangeant des fruits simplement en lui conseillant de soulever ses bras. En d’autres termes,  lorsqu’une personne s’étrangle en mangeant et en buvant, il suffit juste qu’elle lève les bras pour s’en trouver soulagée. C’est absolument faux.

08938-in-SBBC--eating.jpg

Ce qu'il faut savoir c'est que ce trouble de la déglutition qui se manifeste par le fait qu’un solide ou qu'un liquide passe dans les voies respiratoires au lieu de se diriger dans le tube digestif est encore appelé « fausse route ».

Il existe deux types de « fausses routes » : une partielle et une totale. Généralement, en cas de « fausse route » partielle, il est recommandé de demander à la victime qui arrive tout de même à respirer, de bloquer sa respiration un court instant, puis d’inspirer lentement par le nez et de tousser le plus fort possible la bouche ouverte. Quelques accès de toux suffisent souvent à rétablir la situation.

Dans le second cas, les voies aériennes sont obstruées et la respiration de la victime n'est pas rétablie au bout de quelques secondes; en guise de mesures d'urgence, cinq claques fermes doivent être administrées dans son dos, entre les deux omoplates. La victime doit être légèrement penchée en avant. L'effet des claques peut parfois suffire à déclencher un réflexe de toux. 

Si par contre la victime continue de s'étouffer, il faut pratiquer la manœuvre de Heimlich. Elle consiste à se mettre derrière l'individu et à placer un poing fermé entre son nombril et son sternum qu’il faut maintenir avec l'autre main. Il suffit ensuite d’opérer cinq fortes pressions en le tirant vers soi, et vers le haut. Ces compressions font généralement sortir le corps étranger.

Si cette méthode est à son tour infructueuse, il est conseillé d’alterner entre les claques et la manœuvre de Heimlich jusqu’à ce que vous trouviez des secours. 

S'il arrive que durant le processus, la victime perd connaissance à cause du manque d'air, allongez la au sol et pratiquez un massage cardiaque en attendant une aide potentielle.

Dernière modification le lundi, 19 février 2018 17:42

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants