Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non la jeune dame mariée à un nonagénaire présentée sur les réseaux sociaux n’est pas une Camerounaise

Non la jeune dame mariée à un nonagénaire présentée sur les réseaux sociaux n’est pas une Camerounaise

La réponse est :
Paru le mardi, 19 juin 2018 16:54

Il y a à peu près une semaine un couple atypique faisait le buzz dans les groupes et les pages Facebook le disait camerounais.

Il  se lisait notamment à travers  plusieurs publications dans des groupes et pages sur le réseau social, qu’une jeune camerounaise aurait épousée un vieil européen de 90 ans.

Ni la nationalité du monsieur, ni le pays dans lequel le couple vit n’étaient dévoilés. Autour de ces diverses publications cependant, fusaient des réactions controversées ; de l’étonnement, à l’incompréhension ; mais surtout beaucoup de jugement. De nombreux internautes, parlant de ce couple, affirmaient qu’il ne s’agit pas d’un mariage d’amour mais d’un mariage gris et que la jeune dame n’était là que pour le confort des biens que lui procure cette relation.

Un mariage gris par définition est  un mariage dans lequel l'époux de nationalité étrangère, trompe l'autre sur ses sentiments amoureux réels,  afin de se marier et ainsi  d'éviter une reconduite frontière ; ou de prendre la nationalité du conjoint ;  ou encore, d’obtenir un titre de séjour en rapport avec ce lien.

16341-in-SBBC--Capture_dcran_2018-06-19__18.44.19.png

Ces dernières années, les Camerounaises ont  beaucoup défrayée la chronique sur internet et dans certains médias européens  en France, en Suisse ou ailleurs sur ce sujet ; à un point tel que le mot « Cameruineuse », une association entre l’adjectif « ruineuse » et leur nationalité a été créée pour décrire spécifiquement ces jeunes dames qui se lancent dans des mariages gris et,  à travers ces mariages, dans des opérations d’escroquerie. Si, sur le sujet, l’on pourrait ouvrir un débat sur le pourcentage de cas avérés et vérifiés de  « cameruineuses » ou au contraire sur les exceptions, en ce qui concerne cette jeune dame mariée à un nonagénaire, il ne s’agit pas d’une camerounaise. Elle est de nationalité Ghanéenne.

 C’est notamment dans la rue (elle y vendait des chargeurs de téléphones), au Ghana qu’elle rencontre son époux anglais. Le couple Wallace se marie 2 ans plus tard et s’installe en Angleterre; elle n’a alors  que 24 ans. Invitée Ici par une web TV ghanéenne, elle affirme aimer  son époux (depuis 15 ans), même si elle admet l’avoir au préalable épousé pour de mauvaises raisons. Elle souhaite à travers son expérience, dissuader ses jeunes sœurs ghanéennes et de  manière générale africaines  de faire les mêmes erreurs qu’elle.

Dernière modification le mardi, 19 juin 2018 16:55

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants