Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un bus de Garanti Express est impliqué dans l’accident de la circulation survenu près d’Edéa

Oui, un bus de Garanti Express est impliqué dans l’accident de la circulation survenu près d’Edéa

La réponse est :
Paru le jeudi, 19 septembre 2019 17:13

Depuis la matinée de ce jeudi 19 septembre 2019, des photos sur WhatsApp prétendent montrer les images d’un bus accidenté de cette compagnie de voyage bien connue du public. Est-ce vrai ?

Des photos d’un bus accidenté d’une compagnie de voyage ayant pignon sur rue sont abondamment partagées depuis la matinée de ce jeudi 19 septembre 2019 sur WhatsApp au Cameroun. L’on apprend ainsi que l’accident est survenu près d’Edéa, chef-lieu du département de la Sanaga Maritime, dans la région du Littoral.

Certains doutent cependant de l’authenticité de ces images, affirmant qu’il s’agit de vieux clichés remis au goût du jour. Et pourtant, ces photos sont bien authentiques et récentes. Elles illustrent en effet un «accident grave de la circulation» survenu cette nuit aux alentours de minuit au village Ngwei 2, dans l’arrondissement de Pouma, entre un bus VIP de Garanti Express venant de Douala et un semi-remorque roulant en sens inverse, confirme le préfet de la Sanaga Maritime, Fritz Dikosso-Seme.

Dans un communiqué publié ce jour, l’autorité administrative précise que le bilan provisoire fait état d’au moins 9 morts (et non 11 comme l’ont rapporté certains médias en ligne) et de 8 blessés pris en charge à l’hôpital de Pouma. «S'agissant des morts, leur état de mutilation est tel qu’ils ne peuvent être conservés et nécessitent une inhumation immédiate», indique le préfet, qui ajoute qu’aucune des victimes décédées n’a pu être identifiée.

Tout en présentant ses condoléances aux personnes endeuillées par ce drame, Fritz Dikosso-Seme invite «les familles des décédés à se rendre de toute urgence à Edéa pour rentrer en possession des dépouilles mortelles, faute de quoi il sera procédé à leur inhumation par les services de la commune pour des raisons de santé publique».

Patricia Ngo Ngouem

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants