Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, ces images ne sont pas prises au Cameroun, mais au Nigéria

Non, ces images ne sont pas prises au Cameroun, mais au Nigéria

La réponse est :
Paru le mercredi, 19 décembre 2018 14:33

Il se raconte qu’une fabrique de faux médicaments a été récemment démantelée au Cameroun. Vrai ?

Depuis peu, des images d’une fabrique de médicaments contrefaits inondent le réseau social whatsapp avec quelques fois tout dépend de l'émetteur du message, un texte de mise en garde contre les médicaments de la rue.

27604 20181219 WA0010

 

Le fait que le lieu où se déroulent les évènements ne soit pas indiqué peut porter à confusion.

Bien que des saisis par la douane camerounaise de médicaments contrefaits soient assez souvent rapportés par les médias locaux (427,3 kilogrammes de médicaments non déclarés du 1er Janvier au 30 septembre 2018 selon un rapport de la douane, cité ici par www.afrik.com); ou encore que le ministère de la santé publique émette quelques fois des alertes sur la circulation de médicaments contrefaits sur le territoire national (La dernière en date),  la scène sur les images ne  se déroule pas au Cameroun, mais au Nigéria voisin.

27604 SBBC IMG 20181219 WA0010

 

L’affaire est rapportée par la page facebook de  la Nigeria Police Force qui diffuse un rapport du responsable des relations publiques de la Force à Abuja  Jimoh Moshood le 14 décembre 2018. 

Dans ce rapport, le responsable des relations publiques explique que la veille, l'équipe de renseignement de l’inspection général de la police du Nigéria travaillant sur des informations crédibles, a pris d'assaut et perquisitionné une usine secrète de faux médicaments dans la zone résidentielle d'Ikotun Egbe (N°2, Okunnenye Street), dans l'État de Lagos.

27604 IMG 20181219 WA0010

Au cours de cette opération, des suspects, notamment le propriétaire de l’usine et 3 employés seront arrêtés et de grandes quantités de faux médicaments présumés saisis.

D’après  Jimoh Moshood, « les cartons de différents médicaments contrefaits, de grandes quantités de substances chimiques non transformées (…), plusieurs machines fabriquées pour le traitement, la fabrication et l'emballage des médicaments contrefaits ont été retrouvés sur les lieux ». Les forces de police y ont également récupérés des papiers pharmaceutiques falsifiés et des seaux en plastique de différents types.Le local sera scellé ce jour.

Depuis, l’enquête se poursuit afin d’appréhender d’autres suspects en fuite.

Rose Sende 

Dernière modification le mercredi, 19 décembre 2018 14:44

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants