Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun veut densifier sa liste de sites susceptibles d’être inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco

Le Cameroun veut densifier sa liste de sites susceptibles d’être inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco

Paru le mercredi, 20 juillet 2022 16:03

Le Cameroun souhaite ajouter de nouveaux biens culturels et naturels dans sa liste indicative du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). Le ministère des Arts et de la Culture (Minac) a en effet initié un projet de densification de cette liste. Pour y parvenir, la stratégie est l’acquisition des nouveaux outils pédagogiques et des standards internationaux de l’Unesco.

« Un travail de planification et de renforcement des critères est en cours au sein du ministère des Arts et de la Culture, en collaboration avec les communautés afin de densifier et de renforcer les listes nationales indicatives par de nombreux éléments et biens », a fait savoir Bidoung Mkpatt, le Minac, dans une interview qu’il a accordée cette semaine à Cameroon Tribune.

Par définition, une liste indicative est l’ensemble des biens qu’un pays considère comme étant un patrimoine culturel et naturel de « valeur universelle exceptionnelle » susceptible d’être inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Par la suite, chaque pays soumet sa liste indicative à l’Unesco pour une éventuelle inscription de ses sites au patrimoine mondial.

Pour l’instant, la liste indicative du Cameroun compte 18 sites, selon l’Unesco. C’est une des listes les moins exhaustives. Ce qui explique le besoin que le Cameroun a de la renforcer. L’Unesco encourage d’ailleurs les États partis de la liste du patrimoine mondial à allonger leur liste indicative.

Le Cameroun se prépare donc à procéder à une nouvelle révision de sa liste. La dernière révision date du 23 juin 2020 avec l’ajout du paysage culturel de Diy Gid Biy des Monts Mandara. Les premiers sites sur cette liste datent, quant à eux, de février 2018.

Le Cameroun n’est jusqu’ici parvenu à inscrire qu’un site au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit de la réserve de faune du Dja. Il faut aussi ajouter la Trinational de la Sangha, projet qui a été présenté par plusieurs pays.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Inscription du Mvet à l’Unesco : vers une candidature commune du Cameroun, du Gabon et de la Guinée équatoriale

Festival Nguon : le Cameroun a transmis le dossier à l’Unesco, après un parcours semé d’embûches

Dernière modification le mercredi, 20 juillet 2022 19:02

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes