Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Une pétition pour exiger le retour au Cameroun de deux poteaux sculptés conservés dans un musée en Allemagne

Une pétition pour exiger le retour au Cameroun de deux poteaux sculptés conservés dans un musée en Allemagne

Paru le jeudi, 22 avril 2021 09:46

Jean Nke Ndih(photo), universitaire et spécialiste camerounais de la vie des peuples pygmées, vient de lancer une pétition en vue de la restitution de deux poteaux sculptés spoliés au Cameroun pendant la colonisation allemande.

« Nous, ressortissants eton, apparentés et proches, exigeons le retour au Cameroun dans un bref délai de ces deux poteaux qui sont les seules reliques qui nous restent du rite sô, summum de l’initiation qui faisait du garçon un homme accompli dans la société beti », peut-on lire sur le document. Celui-ci fait savoir que ce rite avait été interdit par l’administration coloniale et ses objets détruits sous prétexte qu’ils étaient des instruments de la sorcellerie.

« Ces poteaux, qui sont d’une extrême beauté avaient aussi une grande charge symbolique de pouvoir dans ce sens qu’ils étaient plantés à l’entrée de l’essam, hutte dans laquelle étaient célébrés les jeunes garçons ayant bravé les épreuves du rite sô », insiste Jean Nke Ndih.

Ce dernier révèle que ce patrimoine est aujourd’hui conservé dans le Uberseemuseum de Brême. En août 1994, ces poteaux faisaient l’objet d’une exposition dans ce musée. Jean Nke Ndih, Eton lui-même, se rend sur place avec des amis allemands pour protester et exiger leur retour à leur propriétaire : le peuple eton. Celui-ci, se convainc l’initiateur de la pétition, ne serait pas peu fier d’accueillir ces œuvres.

« La présente pétition vise à faire comprendre aux responsables du musée qui les conserve ainsi qu’aux autorités allemandes que la place de ces poteaux est au Cameroun, particulièrement dans le milieu beti, et spécifiquement chez les Eton », souligne l’auteur de « Expressions de sagesse chez les Beti à travers la faune et la flore », livre publié il y a quelques semaines.

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes