Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, la citation de Staline à propos des élections n’est pas celle qui circule sur les réseaux sociaux

Non, la citation de Staline à propos des élections n’est pas celle qui circule sur les réseaux sociaux

La réponse est :
Paru le lundi, 22 octobre 2018 07:17

Il se dit que cette citation sur les élections,  partagée depuis un moment par des Camerounais sur les réseaux sociaux est de Staline. Vrai ?

Durant la période du scrutin  électoral  dernier, sur internet une citation attribuée à Joseph Staline, le leader de l'Union soviétique de 1924 à 1953 est beaucoup partagée par des Camerounais afin de, soit prédire l’issue du scrutin, soit de justifier de potentielles abstentions au vote. Cette citation qui évoque les élections souligne le pouvoir de décision des personnes chargées de compter les votes.

23538 citation

Sur internet, il existe trois déclinaisons de cette dernière, toutes attribuées à Joseph Staline. La première version dit en substance que : « Les gens qui votent ne décident rien, ce sont ceux qui compte les votes qui décident  de tout ».

La deuxième version est libellée ainsi : « Il est déjà bien suffisant que les gens sachent qu’il y a eu une élection. Les gens qui votent ne décident rien. Ce sont ceux qui comptent les votes qui décident de tout. »

Et la troisième version dit : « Ce ne sont pas les votes qui comptent mais ceux qui comptent les votes »

Cette citation est-elle réellement de Staline ? En 2006, Wikiquote, un projet multilingue et collaboratif de recueil de citations en ligne indique la source exacte de cette citation longtemps demeurée inconnue. Elle est contenue dans Les mémoires de l'ancien secrétaire de Staline de Boris Bazhanov (Bajanov), publiées en 2002.

Contrairement à l’idée répandue dans l’imaginaire populaire, cette citation n’est pas émise dans le cadre d’élections générales mais plutôt dans le cadre plus restreint du vote du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique en 1923. Traduite du russe, la version qui, selon Bazhanov, a été prononcée par Staline est la suivante :

« Je considère qu'il n'y a aucune importance qui votera dans le parti, ni comment ; mais ce qui est extraordinairement important, c'est qui va compter les votes, et comment ».

Rose Sende

Dernière modification le lundi, 22 octobre 2018 07:38

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants