Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un serpent a été découvert sur le tronçon Bandja-Bafang, dans la région de l’Ouest

Oui, un serpent a été découvert sur le tronçon Bandja-Bafang, dans la région de l’Ouest

La réponse est :
Paru le mardi, 22 octobre 2019 17:18

Des publications sur les réseaux sociaux affirment qu’un reptile a été trouvé à l’endroit où la chaussée s’est affaissée le 16 octobre dernier. Vraiment ?

Des publications partagées des centaines de fois depuis le 20 octobre 2019 sur les réseaux sociaux affirment qu’un serpent a été découvert à l’endroit précis où là chaussée s’est affaissée le 16 octobre dernier sur le tronçon Bandja-Bafang, précisément au lieu-dit entrée lycée technique de Batcho-Banka, dans la région de l’Ouest. «Les vidéos ci-haut nous montrent le serpent qui résidait là où la route a cédee entre Bafang et Banja», selon la légende d’une publication d’un internaute dans un groupe de discussions camerounais populaire sur Facebook. Dans cette vidéo, l’on aperçoit un groupe de personnes amassé autour d’un serpent dans ce qui apparaît être un rite.

serpent in

«Nous sommes en train d’exorciser la place où il y a eu rupture de la route au niveau de Batcho. On a retiré un gros serpent boa et un paquet attaché qui serait à l’origine de la coupure de la route», relate une voix d’homme qu’on entend distinctement. Vraiment ?

Il se trouve qu’un serpent a bien été trouvé à l’endroit susmentionné, indique-t-on à la délégation régionale du ministère des Travaux publics (Mintp) de l’Ouest, où l’on précise cependant que le personnel de la délégation ne faisait pas partie «de la battue à l’origine de la capture» du reptile. Ici, l’on doute également que ce serpent soit à l’origine de l’effondrement d’une partie de la route.

«Est-ce que le serpent a un lien avec l’affaissement de la chaussée ? On peut questionner et douter. Personne ne peut le prouver scientifiquement», confient des sources à la délégation régionale du Mintp, jointes au téléphone.  Sur les causes de cet affaissement, l’on apprend que les fortes pluies enregistrées ces derniers jours dans la région ont probablement provoqué ou accéléré l’effondrement de la batterie de deux buses de 1500, défectueuses, situées à cet endroit. Les travaux d’intervention d’urgence engagés sur ce tronçon pour rétablir rapidement la circulation se poursuivent, assure la délégation régionale du Mintp. 

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants