Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, des Imams eux-mêmes ont décidé de réduire les effets sonores des prières à Douala

Oui, des Imams eux-mêmes ont décidé de réduire les effets sonores des prières à Douala

La réponse est :
Paru le jeudi, 23 mai 2019 15:37

Les muezzins de Douala seraient invités à déconnecter les haut-parleurs extérieurs des mosquées pendant les prières nocturnes de la dernière décade du mois de ramadan.

Ce n’est pas un canular comme veulent le faire croire certains sur les réseaux sociaux.

Le Conseil des chefs traditionnels musulmans du Littoral et du Sud-ouest, lui-même, a saisi le 21 mai 2019, les imams et responsables des mosquées de Douala, capitale économique du Cameroun, afin de réduire les nuisances sonores lors des prières de nuit.

Ceci pendant la période du ramadan, comme c’est le cas en cette période du mois de mai.

Le président du Conseil, Aboubakar Backo et le Grand Imam de Douala, Mohamed Malick Farouk, invitent leurs collègues à déconnecter les haut-parleurs extérieurs des installations sonores pendant les prières nocturnes de la dernière décade du mois de ramadan.

Les responsables religieux indiquent à cet effet dans leur correspondance «qu’il ne convient pas au croyant de nuire à son voisin à travers ses actes d’adoration».

En outre, ces chefs religieux s’appuient sur le décret n°2011/2583/PM du 23 août 2011 portant réglementation des nuisances sonores et olfactives au Cameroun. Ce texte réglementaire dispose en son article 6 que,  «Sont interdits, les activités ou les travaux bruyants, gênant le voisinage au-delà des valeurs d’émergence et périodes prévues par l’organisme chargé de la normalisation et de la qualité».

S.A

Dernière modification le jeudi, 23 mai 2019 15:44
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants