Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, une employée de la société Sources du pays est morte au cours d'une attaque armée dans le Sud-Ouest du Cameroun

Oui, une employée de la société Sources du pays est morte au cours d'une attaque armée dans le Sud-Ouest du Cameroun

Paru le lundi, 23 décembre 2019 13:09

L’employée Takang Marie Claire, ainsi que d’autres collègues de l'entreprise étaient à bord d’un véhicule de transport du personnel, lorsque des individus armés ont attaqué à Ekona.

Des images circulent sur les réseaux sociaux au sujet d’une attaque armée présumée d’un camion de la société Sources du pays (producteur de l'eau minérale Supermont), dans la zone du Sud-Ouest. Sur les images, l’on voit des impacts de balles sur le véhicule. D’aucuns ont même déclaré que la société a perdu un employé au cours de l’attaque. Vérification faite, c’est vrai.source

En effet, pour dissiper la rumeur, Source du pays a publié un communiqué selon lequel, en date du 19 décembre 2019, au lieudit Ekona (dans l'arrondissement de Muyuka-département du Fako), des individus non identifiés ont attaqué son véhicule de transport du personnel causant des dommages corporels et matériels. Takang Marie Claire, une employée a été tuée.

« Devant pareille atrocité, la direction générale de Sources du pays, endeuillée, se joint à l’ensemble de son personnel pour adresser ses sincères condoléances aux familles si durement éprouvées par la perte de leur enfant et proche », écrit la direction de Sources de pays. Néanmoins, l’entreprise indique qu’elle continuera d’exercer ses activités malgré l’adversité.

 Ekona est située dans la zone anglophone du Cameroun qui connaît une crise sécuritaire depuis octobre 2016. Des séparatistes y ont installé un climat de terreur tant que le pouvoir central de Yaoundé ne leur accorde pas ce qu’ils appellent « restauration » ou indépendance.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le lundi, 23 décembre 2019 13:16

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes