Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un présumé Camerounais a laissé croire sur Facebook qu’il serait l’auteur de l’incendie de Notre Dame de Paris

Oui, un présumé Camerounais a laissé croire sur Facebook qu’il serait l’auteur de l’incendie de Notre Dame de Paris

La réponse est :
Paru le mercredi, 24 avril 2019 15:55

 Un certain Charly Mbarga, d’origine camerounaise, serait recherché selon la chaîne TV France 24.

Depuis l’incendie de la Cathédrale Notre de Dame de Paris, le 15 avril 2019, une image est partagée par des internautes camerounais. L’on peut lire une information surprenante sur France 24: « Apologie du terrorisme : un certain Charly Mbarga recherché activement ». Comment en est-on arrivé là ?

Dans une page Facebook baptisée « Kerel Kongossa » (dans un argot au Cameroun, ça signifie : querelles et commérages/canulars), un profil nommé Charly Mbarga a déclaré : «Après la cathédrale Notre Dame de Paris, la prochaine cible c’est la tour Eiffel et c’est pour bientôt. La toute puissante France est en train de tomber et montrer ses limites aux yeux du monde».

Cette déclaration a fait penser que ce Charly Mbarga fait l’apologie du terrorisme. Une information relayée par France 24.

Pour l’heure, rien ne prouve que ce Charly Mbarga existe. Mais une chose est exacte, c’est ce que c’est un nom camerounais. Entre temps, l’information a évolué sur France 24. Le média titre ce 24 avril 2019 : « Incendie de Notre-Dame : les failles de sécurité qui intéressent les enquêteurs».

Evoquant des informations tirées du Canard Enchaîné, la télévision française révèle que des fils électriques dans les combles en bois, des mégots retrouvés, le retard pour prévenir les pompiers... constituent plusieurs défaillances dans la sécurité de la cathédrale Notre-Dame.

S.A

 

Dernière modification le mercredi, 24 avril 2019 16:01
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants