Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, aucun joueur de l'équipe de football du Cameroun n'est décédé en Egypte

Non, aucun joueur de l'équipe de football du Cameroun n'est décédé en Egypte

La réponse est :
Paru le lundi, 24 juin 2019 18:14

Selon la rumeur, l’attaquant Joël Tagueu se serait écroulé subitement lors des entraînements. Vraiment?

A la veille du premier match des Lions indomptables du Cameroun à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se joue actuellement en Egypte, une rumeur fait état de ce qu’un joueur camerounais serait décédé, des suites d’une courte maladie. C’est faux. Le département de la communication de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) apporte un démenti dans un communiqué signé ce 24 juin 2019.

La Fécafoot explique plutôt que, le médecin des Lions indomptables, le Pr William Ngatchou, a détecté chez l’attaquant Joël Tagueu, «une anomalie d’implantation d’une artère coronaire, avec un risque avéré de mort subite». En clair, il a été diagnostiqué une maladie pouvant causer la mort subite, mais le joueur de football, lui, n’est pas décédé.

Gabriel Nloga, responsable de la communication au ministère en charge des Sports confirme : « Plus de peur que de mal. Il s'agit pour le médecin qui a posé le diagnostic, et l'ensemble de ses confrères consultés pour la circonstance, d'une anomalie curable et non dommageable à la poursuite de sa [Joël Tagueu] carrière ».

Par ailleurs, indique la Fédération, sur les conseils du médecin de l’équipe fanion du Cameroun, l’entraîneur-sélectionneur, Clarence Seedorf a décidé de ne pas faire prendre de risque au joueur, qui va donc quitter l’équipe du Cameroun à 24h de son premier match. «La Fecafoot encourage Joël Tagueu (26 ans) à très rapidement entamer le processus médical de correction de l’anomalie détecté fort heureusement à temps», indique le communiqué.

S.A

Dernière modification le lundi, 24 juin 2019 18:16
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants