Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un soldat de l'armée camerounaise sur zone à Bamenda a été mis aux arrêts pour une affaire de mœurs

Oui, un soldat de l'armée camerounaise sur zone à Bamenda a été mis aux arrêts pour une affaire de mœurs

La réponse est :
Paru le mercredi, 25 juillet 2018 20:17

Le militaire incriminé aurait abusé d’une mineure au cours d’une opération de contrôle de carte nationale d’identité.

L’histoire fait des gorges chaudes sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Il s’agit d’un soldat camerounais sur zone à Bamenda, dans la région du Nord-ouest, qui aurait abusé d’une jeune fille. Le ministre en charge de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo (photo), la voix la plus autorisée dans le domaine militaire au Cameroun, confirme les faits.

Dans un communiqué publié le 24 juillet 2018, le Mindef relate que, dans la matinée du lundi 23 juillet 2018 à Bamenda, un cas d’atteinte aux bonnes mœurs a été perpétré par un personnel déployé dans le cadre d’une opération de sécurisation visant à rassurer les populations désireuses de vaquer à leurs occupations. Ceci, malgré les mots d’ordre de « villes mortes » que leur imposeraient des activistes.

« Le soldat de 1ère classe Mbita Arthur aurait abusé de la nommée Violet Ndikahu malicieusement interpellée sous le prétexte d’un contrôle d’identité de routine », révèle le ministre de la Défense. Toujours selon Joseph Beti Assomo, le soldat « fautif » a été immédiatement été mis aux arrêts par la gendarmerie. Il a été déféré au parquet du tribunal militaire de Bamenda le 24 juillet 2018, pour répondre au pénal de son acte. Des sanctions disciplinaires seront en outre prises à son encontre.

Le ministre de la Défense « regrette profondément la survenue de cet acte d’un soldat et rassure l’opinion publique de ce qu’il ne saurait entacher l’image et le professionnalisme » des forces de défense et de sécurité en opérations à l’intérieur comme à l’extérieur du territoire national.

S.A

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants