Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, tous ces noms de lieux existent bel et bien en France

Oui, tous ces noms de lieux existent bel et bien en France

La réponse est :
Paru le mercredi, 26 juin 2019 11:52

Une photo partagée via WhatsApp au Cameroun prétend montrer des plaques de rue aux noms insolites dans l’Hexagone. Vraiment ?

Un collage de plusieurs photos montrant notamment des plaques dénominatives de rues en France, et partagé sur les réseaux sociaux, fait sourire les internautes camerounais.

La raison : les noms plus ou moins insolites desdits lieux : Chemin de Lanusse, rue des Deux-Boules, rue de la Montée à la Chatte, etc.

Certains, cependant, doutent de l’existence réelle de ces lieux, pensant à un photomontage destiné à amuser la galerie. Pourtant, ces places existent bel et bien dans l’Hexagone. Le Chemin de Lanusse est une rue de Toulouse, ville située dans le sud de la France. Cette rue ne tire pas son nom d’une quelconque référence anatomique comme certains pourraient le penser. «Le Chemin de Lanusse tire son nom de François et Antoine Lanusse, deux élus du conseil municipal au Moyen-Âge», selon Télé Toulouse.

 38434 routr

La rue des Deux-Boules, quant à elle, est une voie du 1ᵉʳ arrondissement de Paris, la capitale française. «C'était au XIIe siècle la rue Guillaume Porée, du nom d'un bourgeois qui y demeurait. Plus tard, on l'appela rue Mauconseil ou rue Mâle-Parole, à cause des mauvaises paroles qu'on y entendait. En 1546, on la désignait comme rue Guillaume Porée, dite  des Deux Boules, en raison d'une enseigne Aux Deux Boules. Ce dernier nom lui est resté», explique le site français Parisrues.com.

La rue de la Montée à la Chatte est une rue de La Bernerie-en-Retz, une commune de l'ouest de la France située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

Si l’appellation prête à rire, le Trou de Madame est pourtant un lieu historique on ne peut plus sérieux. Cet endroit était un lieu réputé de cure, fermé officiellement depuis 1963. «Situé au cœur de la prairie du Sesca, à Préchacq-les-Bains (une commune française située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine, Ndlr), le Trou est une source hypothermale avoisinant les 30 °C, autrefois très fréquenté par les curistes. Aujourd’hui en ruines, elle accueille encore quelques curieux ou touristes intrigués par son nom saugrenu», rapporte le site Sudouest.fr.

Nous n’avons pu vérifier si la route du Trou de Madame existe bien, même si on serait tenté de croire que le chemin y menant a donné lieu à une plaque dénominative. La rue du Mont-Penis, de son côté, est un «détail amusant dans la rue Mont-Cenis (Paris, XVIIIe)», renseigne Guillaume Robelet, journaliste et photographe français.

P.N.N

Dernière modification le mercredi, 26 juin 2019 12:13
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants