Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, l’Office du baccalauréat n’exige pas 10 000 FCFA pour le retrait des diplômes

Non, l’Office du baccalauréat n’exige pas 10 000 FCFA pour le retrait des diplômes

La réponse est :
Paru le jeudi, 28 mars 2019 06:45

Les lauréats du baccalauréat auraient jusqu’au 30 mars 2019 pour retirer leur probatoire et baccalauréat. Vraiment?

Il paraît qu’il y a un délai de retrait des diplômes (probatoire et baccalauréat) à l’Office du baccalauréat (OB), pour les sessions 2010 à 2017. Ce délai serait fixé au 30 mars 2019. Faute de quoi, une pénalité de 10 000 FCFA serait exigible pour le non retrait desdits diplômes dans les délégations régionales du ministère des Enseignements secondaires (Minesec).

A ce sujet, l’OBC apporte un démenti. Il fait savoir ce qui suit: «les diplômes des sessions 2010 à 2017 sont effectivement dans les délégations régionales du Minesec. Jusqu'ici, aucun délai n'a été fixé par l'OBC pour les retrais desdits diplômes. La pénalité évoquée ci-dessus n'existe pas à l'OBC».

Cependant, indique l’Office du bac, il y a une seule pénalité prise par le Conseil de direction, relative au retrait tardif des diplômes s'applique en cas de retrait, après le retour à l'OBC, des diplômes ayant séjourné longtemps dans les délégations du Minesec. «Cette pénalité dissuasive a pour finalité d'inciter les lauréats à retirer leurs parchemins pour éviter leur détérioration ou même leur perte. Ladite pénalité est de 1000 (mille) FCFA par année de retard à compter de l'année de retour du diplôme», précise l’OBC.

S.A

Dernière modification le jeudi, 28 mars 2019 15:11

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants