Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’Université de Yaoundé 2 va abriter un centre d’étude de langue et de civilisation turque

L’Université de Yaoundé 2 va abriter un centre d’étude de langue et de civilisation turque

Paru le mercredi, 28 avril 2021 14:16

L’Université de Yaoundé 2 à Soa a signé, le 26 avril, une convention avec la Fondation Maarif au Cameroun (FMC), une institution gouvernementale turque à caractère socio-éducatif. La convention dont les termes ont été approuvés par le Pr Adolphe Minkoa She, Recteur de l’université de Yaoundé 2 et Bugro Demitras, représentant de l’Ambassadeur de Turquie au Cameroun, prévoit la création au sein de l’Université de Yaoundé 2 d’un centre d’étude de langue et de civilisation turque.

 « La portée de la signature de cette convention cadre va se matérialiser par l’ouverture d’un centre d’étude pour la formation de la langue turque. Après ça, on va commencer de faire la coopération entre les universités turques et l’université de Yaoundé II », déclare Onur Yildiz, représentant de la Fondation au Cameroun. En d’autres termes, cette convention devrait être complétée par un deuxième partenariat portant sur un programme d’échange académique entre les universités turques et l’université camerounaise.

Pour les autorités de l’université, cette collaboration vise à asseoir l’internationalisation de l’établissement. Une internationalisation déjà entamée avec la Chine à travers l’Institut Conficius, devenu symbole de la langue et de la culture chinoise au Cameroun.

Il faut voir en cette collaboration entre la Fondation Maarif et l’université de Yaoundé une continuité des actions de rapprochement entre le Cameroun et la Turquie. Cette coopération touche aujourd’hui plusieurs secteurs à l’instar du commerce, de l’armée, de la construction et de l’éducation. Sur ce dernier plan, on peut citer la construction de centres multimédias aux universités de Bamenda et de Yaoundé, la construction des collèges de la Fraternité de Maroua et de Yaoundé et du centre de formation professionnelle de Minboman à Yaoundé.

Vanessa Ngono Atangana

Lire aussi:

Lutte contre le terrorisme : le Cameroun se met à l’école turque

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes