Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, manger des feuilles de manioc ne protège pas du venin d’un serpent

Non, manger des feuilles de manioc ne protège pas du venin d’un serpent

La réponse est :
Paru le vendredi, 28 juin 2019 15:09

Un message sur les réseaux sociaux prétend que mâcher de jeunes pousses de manioc après une morsure de serpent permettrait de neutraliser le venin. Vraiment ?

Manger des feuilles de manioc neutraliserait le venin en cas de morsure par un serpent, prétend un message partagé sur WhatsApp au Cameroun. «Un serpent vient de mordre quelqu’un, ne te lamente surtout pas. Si vous avez à côté du manioc, prenez les jeunes pousses des feuilles, demandez-lui de les mâcher en avalant le jus. Le jus neutralisera le venin du serpent et le problème est réglé. Ensuite, NB : rendez-vous directement dans un hôpital (texte corrigé, Ndlr)», préconise ledit message, qui appelle les internautes à le partager pour «sauver des vies».

feuilles

«Cette affirmation est totalement fausse. Il y a par ailleurs des contradictions dans ce message. Déjà, il n'y a pas de notion de dose, comme d'habitude. Lorsque le texte dit "Prenez les pousses" : est-ce une touffe, une poignée, une pelletée ? Ensuite, si le fait d'en manger neutralise le poison, quel intérêt d'aller à l'hôpital ? Sans être botaniste mais en restant dans le domaine de la science, je n’ai jamais entendu parler des vertus antipoison des feuilles de manioc, voir du manioc lui-même», affirme le Dr Hans Mbock, médecin généraliste.

Selon ce dernier, le contenu de ce message est également «dangereux» parce que «des personnes crédules pourront se dire que les feuilles de manioc traitent les morsures de serpent et s'arrêter-là», prévient le médecin qui en appelle à plus de prudence devant de tels messages.

Il existe des gestes simples à réaliser pour bien prendre en charge et calmer la douleur d'une morsure de serpent. Ces gestes sont : identifier le serpent (si on arrive à faire le distinguo entre les reptiles), contactez les services d’urgence, ne pas paniquer, nettoyer la plaie, réaliser un bandage très léger et procéder le plus rapidement possible à l'évacuation du patient vers le centre de santé le plus proche. Selon les médecins, il faut éviter de «sucer le venin», car les systèmes d'aspiration du venin n'ont pas fait leurs preuves. De même, il est déconseillé de faire un garrot, car celui-ci bloque la circulation du sang, augmentant de ce fait l’œdème (gonflement) là où le serpent a mordu.

Patricia Ngo Ngouem

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants