Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le port d'un uniforme pour les détenus a été en vigueur au Cameroun

Oui, le port d'un uniforme pour les détenus a été en vigueur au Cameroun

La réponse est :
Paru le mardi, 29 mai 2018 12:33

Jusqu’au début des années 1990, les prisonniers au Cameroun arboraient des salopettes kaki comme dans certaines séries policières américaines.

Dans certaines séries TV américaines ou françaises, l’on voit souvent des détenus arborés des uniformes de couleur jaune, rouge, bleu, rose, etc.

Mais d’aucuns ne savent pas que, le port d’une tenue spécialement dédiée aux prisonniers a été en vigueur au Cameroun. Ceci conformément à l’article 30 alinéa 1 du décret n°92-052 du 27 mars 1992. Cette loi dispose que, « tout détenu condamné reçoit un uniforme qu’il est tenu de porter en public ».

Seulement, au début des années 1990, indique la Commission des droits de l’homme du barreau du Cameroun, cette mesure a été abrogée. Et pour cause, « Le port de la tenue pourrait avoir un effet pervers sur la présomption d’innocence, lequel est au cœur du procès pénal, et dont bénéficie pourtant la personne détenue », explique la Commission. Mais en face, il y a des partisans du retour de l’uniforme dans les prisons pour des besoins d’identification et de sécurité.

La Commission des droits de l’homme, elle, continue de soutenir que l’uniforme pour prisonniers, contribue à jeter l’opprobre sur le détenu. Ceci, d’autant plus que « le port de la tenue peut avoir un effet criminogène sur le citoyen, en l’installant dans un cycle de délinquance, et déteindre incidemment sur sa capacité de resocialisation ».

S.A

Dernière modification le mardi, 29 mai 2018 12:39

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants