Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nganou Djoumessi invite l’Ecole des travaux à inscrire le Cameroun dans le club des nouveaux pays industrialisés

Nganou Djoumessi invite l’Ecole des travaux à inscrire le Cameroun dans le club des nouveaux pays industrialisés

Paru le jeudi, 29 octobre 2020 13:33

Lors d’une visite de travail, le 28 octobre 2020, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a pu mesurer l’inventivité et l’ingéniosité des étudiants de l’Ecole nationale supérieure des travaux publics (ENSTP).

Le Mintp a particulièrement été impressionné par Philémon Guylain Meka Elle, élève ingénieur en génie environnement qui a initié le projet de production d’emballages biodégradables à partir de l’amidon de manioc. « Ce type de recherche mérite d’être protégé, encouragé et vulgarisé », a réagi Emmanuel Nganou Djoumessi.

Doté d’un potentiel humain et de laboratoires bien équipés, l’ENSTP tire aussi sa réputation de sa collaboration avec l’université de Padoue en Italie. « Cette collaboration ne doit pas cependant empêcher nos ingénieurs, qui brillent par leur créativité et leur inventivité, de faire de l’Ecole des travaux un antre de la recherche, devant intégrer le Cameroun dans le club des nouveaux pays industrialisés à travers la conception, la réalisation et la maintenance des infrastructures de qualité », note le Mintp.

Créée en 1970 sous l’appellation Ecole nationale de technologie, avant d’adopter son nom actuel en 1982, l’ENSTP forme des ingénieurs en génie civil, en génie rural, en urbanisme, en géotechnique, en ingénierie environnement ou en hydraulique, etc.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes