Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, la production du gaz liquéfié au Cameroun n'entraîne pas mécaniquement une baisse du coût du gaz domestique

Non, la production du gaz liquéfié au Cameroun n'entraîne pas mécaniquement une baisse du coût du gaz domestique

La réponse est :
Paru le jeudi, 31 janvier 2019 19:35

Le ministère du Commerce et la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (Csph) auraient confirmé cette baisse de prix. Vraiment?

Le statut du Cameroun comme pays producteur de gaz et exportateur de Gaz naturel liquéfié (GNL) depuis 2018, a fait circuler dans certains milieux l’idée selon laquelle, le pays va connaître automatiquement la baisse du coût du gaz domestique (GPL). C’est une contrevérité, pour l’instant.

Simon Paley, le directeur Commercial à la Société nationale des hydrocarbures (SNH) explique que la production avec les 30 000 tonnes additionnelles de GPL par an, issues de l’usine flottante de GLN au large de Kribi, aura des retombées d’un autre genre. Il déclare à cet effet : « On peut citer, notamment, la baisse de moitié de la subvention étatique sur les quantités de GPL provenant de Bipaga, par rapport aux importations. Il y a aussi l’augmentation de la production locale qui, en tenant compte des GPL issus de la Société nationale de raffinage (Sonara), a enregistré une production moyenne de 17 000 tonnes sur les cinq dernières années, et représente désormais 45 à 50 % de l’approvisionnement national. Ceci contribue à la diminution de la dépendance énergétique du Cameroun. Il y a également, le désengorgement du Centre Gaz SCDP de Bonabéri à Douala, qui est la principale source de GPL au Cameroun ».

Toutefois, précise, Simon Paley, le ministère du Commerce et la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (Csph), qui sont les organismes compétents en la matière, pourront étudier la question et décider si l’économie réalisée grâce aux GPL produits localement par la SNH, est suffisante pour justifier une baisse des prix. Au niveau de la Csph et du Mincommerce, l’on apprend qu’aucune information sur la baisse du coût du gaz domestique n’est à l’ordre du jour.

Sylvain Andzongo

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants