Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, une campagne de vaccination contre Ebola n’est pas en cours au Cameroun

Non, une campagne de vaccination contre Ebola n’est pas en cours au Cameroun

La réponse est :
Paru le jeudi, 31 octobre 2019 14:57

Un message partagé sur les réseaux sociaux prétend alerter sur les dangers encourus après avoir reçu le vaccin contre cette maladie virale. Vraiment ?

«Campagne de vaccination contre Ebola au Cameroun. Bien vouloir sensibiliser autant de personnes que possible de ne, en aucun cas, prendre ce vaccin la ! Ce n'est que à la version d'essai et donc très dangereux. Ils proposent de l'argent pour administrer un vaccin ! Cela pourrait vous tuer et infecter tout vos proches ! Faites circuler le message ! Sauvez des vies».

Telle est la quintessence d’un message qui circule depuis mercredi 30 octobre 2019 sur les réseaux sociaux au Cameroun. Il n’en fallait pas plus pour que certains affirment que la maladie est déjà présente dans le pays. Faux, dément-on au ministère de la Santé publique (Minsanté), où l’on parle de «fake news». «Aucune campagne de ce genre n’est en cours dans le pays. Si Ebola était là, tout le monde le saura, car on ne peut cacher Ebola», confie, sous le couvert de l’anonymat, un responsable du Minsanté.

45 sbbc

 

En réalité, une campagne de vaccination contre Ebola est effectivement en cours, mais au Burundi, pays frontalier de la République démocratique du Congo (Rdc) où le virus a déjà tué près de 1900 personnes depuis le début de l’épidémie de la fièvre hémorragique en août 2018.

Depuis mardi dernier donc, ce pays d’Afrique de l’Est a commencé à vacciner son personnel de santé avec des doses du vaccin RVSV-Zebov développé par le groupe pharmaceutique américain Merck. Ce vaccin, déjà administré à 1700 personnes en Rdc, a prouvé sa «grande efficacité» pendant des essais effectués en Guinée en 2015 pour contrer l’épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l’ouest, affirme le Dr Kazadi Mulombo, responsable de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) au Burundi.

Si aucun cas n’a été notifié jusqu’à présent au Burundi, c’est aussi le cas au Cameroun qui a déjà fait face à des rumeurs sur la présence d’Ebola dans le pays, une maladie qui se transmet à l’Homme à partir des animaux sauvages (notamment les chauves-souris) et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine.

Pour parer à une éventuelle arrivée de la maladie dans le pays, le gouvernement camerounais a débloqué en 2014, la somme de 630 millions de francs Cfa pour financer son Plan national de riposte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola, au plus fort de l’épidémie qui a fait plus de 11 300 morts en Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016.

Patricia Ngo Ngouem

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants