Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Recrutement d’ingénieurs camerounais à Huawei ? Pas d’argent à débourser

Paru le jeudi, 27 février 2020 11:28

Comme cela se propage sur les réseaux sociaux, le Chinois Huawei Recrute bel et bien au Cameroun en ce début d’année. En effet, dans un communiqué signé le 13 janvier 2020, le directeur de l’Ecole nationale supérieure des postes, des télécommunications et des technologies de l’information et la communication (Sup’Ptic), Félix Watching, informe que le géant des télécoms Huawei organise, dans son institution, un test de recrutement des stagiaires le mercredi 5 février 2020 à partir de 12 heures. «Ce test, explique le responsable, concerne les jeunes Camerounais titulaires d’au moins d’un diplôme d’ingénieurs des travaux des télécommunications ou en TIC». Dans ce sens, le directeur invite ceux qui sont intéressés à déposer au bureau de la scolarité de Sup’Ptic, un dossier constitué des pièces suivantes : un CV indiquant obligatoirement un contact téléphonique et une adresse e-mail et une photocopie de la carte nationale d’identité. Les dossiers seront reçus du 13 au 24 janvier 2020 à 14h. Cependant, contrairement à ce qui se dit, les candidats ne versent pas d’argent ou de frais d’études de dossier, comme l’atteste le document en photo. Les seuls éléments des dossiers de candidatures sont ceux cités plus haut. Sup’Ptic de Yaoundé est la toute première institution camerounaise de l’enseignement supérieur, dont les étudiants seront certifiés Huawei ICT Academy. Dans le cadre de ce programme baptisé «Huawei ICT Academy», l’équipementier chinois revendique une coopération avec plus de 300 universités dans le monde, ainsi que la formation de plus de 10.000 étudiants chaque année.

Sylvain Andzongo

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.