Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

Des arnaqueurs derrière le recrutement de 400 agents techniciens sous-traitants au Port de Douala

Paru le jeudi, 27 février 2020 11:30

Il circule sur les réseaux sociaux un document intitulé «Fiche de sélection recrutement de 400 agents techniciens sous-traitants PAD_Agency». Au bas dudit document, un nom et un sceau attribués à Cyrus Ngo’o, le directeur général (Dg) du Port autonome de Douala (Pad). Sur cette fameuse fiche, les postulants sont invités à remplir des informations relatives à leur identité et les postes sollicités à la régie du dragage du port. Une date de paiement des frais de recrutement est fixée au 13 octobre 2019 dès 9 heures. Mais le percepteur des frais exigés n’est pas indiqué.

Seulement, l’une des curiosités sur ce document est que, pour un recrutement pour la régie du dragage du port de Douala, les candidats sont invités à postuler pour des postes à Kribi. Cette ville dispose pourtant de son propre port dirigé par une autre autorité entièrement à part. Pour en avoir le cœur net, nous nous sommes rapprochés du port de Douala qui a répondu : «Aucune fiche d’enregistrement pour le recrutement n’a été signée par le directeur général du Pad. Que tous les postulants ne s’en tiennent qu’au communiqué publié (…) dans les journaux. Ou appeler au 657 10 23 57». Sur le vrai communiqué qui a lancé, le 3 octobre dernier, ce recrutement de 400 employés à la régie du dragage, le Dg Cyrus Ngo’o indique plutôt que les dossiers complets de candidature lui sont adressés et doivent être déposés au 8e étage de l’immeuble siège du Pad à Douala. La date limite de recevabilité des dossiers de candidatures est fixée au 23 octobre 2019 à 15h30 minutes.

Sylvain Andzongo

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.