Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Finances publiques : 250 milliards de FCFA à trouver pour la réhabilitation de la Sonara

Finances publiques : 250 milliards de FCFA à trouver pour la réhabilitation de la Sonara

Paru le lundi, 01 juin 2020 07:56

A l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de l’incendie de la Société nationale de raffinage (Sonara), l’unique raffinerie du pays, le ministre de l’Eau et l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, a livré ce 31 mai, sur les antennes de la radio publique CRTV, quelques informations relatives au projet de réhabilitation de l’infrastructure sinistrée.

« À ce jour, je peux vous dire qu’une étude sommaire nous a déjà édifiés sur les différentes options de réhabilitation de cette structure. Par ailleurs, les premières évaluations du coût des travaux les situeraient autour de 250 milliards de FCFA et plusieurs entreprises ont déjà manifesté leur intérêt à conduire ces travaux. », a déclaré le membre du gouvernement.

Gaston Eloundou Essomba a par ailleurs affirmé que le démarrage des travaux de réhabilitation de la Sonara est largement tributaire de la mobilisation des financements. Et à ce titre, une partie des économies budgétaires engendrées par le nouveau mécanisme d’approvisionnement du pays en hydrocarbure a été affectée à la Sonara. Et cela est « un atout majeur », a indiqué le ministre expliquant que ces ressources donnent à nouveau à l’entreprise « un certain intérêt auprès de ses partenaires financiers ». En effet, selon la même source, en sélectionnant les traders par appel d’offres, le pays devrait économiser jusqu’à 150 milliards de FCFA par an en paiement de primes.

Toujours selon le Minee, les premières missions conduites par le directeur général de la Sonara, Jean Paul Njonou, et une équipe du Minee ont déjà eu à visiter des sites réhabilités ou en cours de réhabilitation des raffineries ayant été victimes de l’incendie similaire à celui qui est survenu le 31 mai 2019 à la Sonara.

M. Eloundou Essomba n’a pas indiqué quelles sont les sociétés intéressées par la réhabilitation de la Sonra. Mais l’on se rappelle qu’en marge du Sommet Russie-Afrique qui s’est achevé le 24 octobre 2019 à Sotchi, les officiels Camerounais ont pris langue avec des groupes pétroliers russes. Le choix pourrait s’opérer entre le trio des majors pétroliers gaziers et pétroliers russes opérant déjà en Afrique : Rosneft, Lukoil, et Gazprom. D’ailleurs, le 6 février 2020, une délégation de responsables de l’opérateur pétrolier russe Lukoil a été reçue en audience à Yaoundé par le membre du gouvernement en vue de poursuivre les pourparlers engagés à Sotchi.

L’incendie du 31 mai dernier a endommagé totalement 4 des 13 des unités de production de la Sonara et en a partiellement soufflé trois. Selon Jean Paul Njonou, l’incendie a consumé plus 10 000 m3 (10 millions de litres) de pétrole brut. Une fois lancée, la reconstruction devrait durer au moins 12 mois.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le lundi, 01 juin 2020 14:04

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam