Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, les maires du Cameroun ne gèrent plus, à date, l’entretien des routes communales sur financement du BIP 2019

Non, les maires du Cameroun ne gèrent plus, à date, l’entretien des routes communales sur financement du BIP 2019

La réponse est :
Paru le mardi, 01 octobre 2019 03:29

Certains disent que même après le 30 juin 2019, les travaux d’entretien desdites routes sont de la responsabilité des exécutifs communaux. Vraiment?

Dans les exécutifs communaux certains se trompent encore au sujet sur l’exécution en régie des travaux d’entretien des routes communales, des voiries et des pistes agricoles en terre, sur financement des ressources du Budget d’investissement public (BIP) transférées aux mairies par les départements ministériels compétents. Ceci au titre de l'exercice 2019.

Contrairement à ce que peuvent croire certains, le ministre des Marchés publics (Minmap), Ibrahim Talba Malla, explique qu'à cette période de l’année, la gestion de ce type de travaux routiers, d’un montant inférieur ou égal à 100 millions de FCFA, n’est plus du ressort des maires.

Le ministre des Marchés publics apporte davantage des éclairages dans une circulaire publiée ce 30 septembre en indiquant que, cette autorisation de gestion en régie jadis accordée aux maires est caduque au mois de septembre 2019. Ladite autorisation, selon le Minmap, était en effet valable jusqu’au 30 juin 2019. «Elle [l'autorisation accordée aux maires] devient automatiquement caduque pour les projets qui n’auront pas bénéficié à cette date, de la mise en place d’une régie d’avance. La commune concernée devra alors procéder au lancement des appels d’offres pour la réalisation des travaux correspondants », explique le membre du gouvernement.

S.A

Dernière modification le mardi, 01 octobre 2019 03:32
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants