Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, les anglophones et l’opposition sont présents au «Grand dialogue national» à Yaoundé

Oui, les anglophones et l’opposition sont présents au «Grand dialogue national» à Yaoundé

La réponse est :
Paru le mardi, 01 octobre 2019 15:03

Six commissions sur huit de ce dialogue sur la crise anglophone sont présidées par des originaires du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

A l’occasion de la tenue du «Grand dialogue national» sur la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest convoqué par le président Paul Biya, du 30 septembre au 04 octobre 2019 au Palais des congrès à Yaoundé, certains médias affirment que ces deux régions anglophones du Cameroun et l'opposition sont absents. C’est faux.

A preuve, le président du bureau dudit Dialogue est Joseph Dion Ngute, Premier ministre du Cameroun, originaire du Sud-ouest. La 3è vice-présidente dudit bureau est Emilia Nkeze (sénateur SDF, parti de l’opposition). Le rapporteur général est Mbayu Felix. Le rapporteur n°3 est le professeur Cheka Cosmas.

En examinant les huit commissions constituées pour des débattre des questions relatives à la crise anglophone qui fait rage depuis octobre 2016, l’on note que six sont présidées par des originaires du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

C’est l’opposant anglophone Joshua Osih qui est le président la commission n°1, en charge du bilinguisme, diversité culturelle et cohésion sociale. Il est assisté, entre autres, par Ama Tutu Muna, originaire du Nord-Ouest et ancien membre du gouvernement. Parmi les rapporteurs de cette commission, l’on a Chi Asafor Cornelius. Parmi les personnes ressources, il y a Peter Mafany Musonge, président de la Commission nationale du bilinguisme et du multiculturalisme au Cameroun et par ailleurs, ex-Premier ministre.

La commission n°2 en charge du secteur éducatif est présidée par Dorothy Njeuma, ancienne Vice-Chancelor de l’université de Buea (Sud-Ouest). Parmi les quatre vice-présidents de ce groupe, deux sont anglophones : Paul Ghogomu Mingo et Ivo Tambe Leke.

Dans la commission n°3 en charge du système judiciaire, Benjamin Itoe, originaire du Sud-Ouest, préside le groupe. Il a comme vice-présidents, entre autres, Fogui Jean Pierre, Mbah Ndam (membre du SDF) et Achu Georges, tous anglophones.

La Commission n°4, devant plancher sur le retour des réfugiés et des personnes déplacées est présidé par le cardinal anglophone, Christian Tumi. Parmi ses trois vice-présidents, il y a Elvis Ngolle Ngolle. Parmi les personnes ressources de ladite commission, l’on retrouve Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration territoriale. Comme figure de l’opposition, l’on a Cabral Libii, arrivé 3è lors de la dernière présidentielle en 2018, face à Paul Biya.

La commission n°5 sur la reconstruction et le développement des régions touchées par le conflit est dirigée par le Dr Fumunyoh Chris. Mais ce dernier, hors du pays, a été remplacé à la dernière minute par un autre anglophone: Simon Munzu. Parmi les vice-présidents, l’on a l’honorable Forbi Chinda Simon et le Pr Uphie Melo Chinje. Sur les quatre rapporteurs de la commission, deux sont anglophone : Paul Tasong et Matoya Cletus.

La commission n°8 sur la décentralisation et le développement local est présidée par Ngole Philip Ngwese. Parmi les vice-présidents, il y a le Pr Cheka Cosmas. Pierre Flambeau Ngayap, vice-président, est aussi une figure de l'opposition. 

6115 sbbc

Dans le reste des commissions, les personnalités originaires du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont représentées à toutes les instances décisionnelles.

Sylvain Andzongo 

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants