Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Attention, de faux noms sont détectés dans une liste de 1000 instituteurs en cours de recrutement dans l'enseignement maternel et primaire

Attention, de faux noms sont détectés dans une liste de 1000 instituteurs en cours de recrutement dans l'enseignement maternel et primaire

La réponse est :
Paru le vendredi, 02 août 2019 13:25

70 noms auraient été frauduleusement insérés dans ladite liste par un réseau de présumés faussaires basés à Yaoundé.

Une candidate au recrutement en cours de 1000 enseignants dans l'enseignement maternel et primaire s’est rendue, fin juillet 2019, au ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative (Minfopra), à Yaoundé, pour prendre service avec une liste présumée de résultats définitifs. Seulement, les agents du ministère ont constaté que cette fameuse liste ne correspond nullement à celle signée par le ministre Joseph LE.

Une étude comparative des listes a permis de se rendre compte qu’un peu plus de 70 noms ont été insérés dans le faux document. « Il se pourrait que certains personnels du Minfopra soient impliqués dans ce réseau de faussaires. Le ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative saisit cette occasion, pour rappeler au Camerounais que les concours administratifs au Minfopra ne s’achètent pas sous quelque nature que ce soit », affirme Joseph LE.

Une enquête menée par le commissariat central N°1 de la ville de Yaoundé a permis de démanteler, le 31 juillet, un réseau de faux documents portant la signature du Minfopra. Au total, six personnes ont été interpellées et gardées au commissariat central N°1 de la ville de Yaoundé pour la suite de l’enquête.

En attendant la suite de l’affaire, Joseph LE invite «le public notamment les parents et jeunes, en quête d'emploi à la plus grande vigilance et de ne jamais céder à la sirène des individus malveillants qui ont pour seule ambition de se remplir les poches».

S.A 

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants