Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le gouvernement camerounais n'achemine pas le «paquet minimum» dans les écoles

Non, le gouvernement camerounais n'achemine pas le «paquet minimum» dans les écoles

La réponse est :
Paru le lundi, 02 septembre 2019 16:35

Il paraît que les directeurs d’écoles primaires vont chercher le matériel didactique directement au ministère de l’Education de base à Yaoundé. Vraiment ?

A l’occasion de la rentrée scolaire qui a eu lieu ce 02 septembre, la problématique de l’acheminement du « paquet minimum » (matériels didactiques) dans les établissements scolaires, revient au-devant de l’actualité. Et pour cause, plusieurs établissements publics se plaignent de ne pas recevoir ce «paquet minimum» institué par le gouvernement depuis 2001.

Qui distribue ce matériel didactique dans les écoles publiques ? Certains pointent du doigt le ministère en charge de l’Education de base. C’est une méprise. Dans une interview parue ce jour dans la presse, Laurent Serge Etoundi Ngoa, le ministre en charge du secteur explique: « les règles de la décentralisation nous demandent de faire exécuter par nos communes, les tâches qui naguère étaient exécutées par nos services. Donc, les budgets libérés pour le paquet minimum sont naturellement orientés vers les municipalités. Ainsi, ce sont les maries qui diligentent ce paquet minimum».

Pour l’année scolaire 2019-2020, explique M. Etoundi Ngoa, les budgets ont déjà été transférés aux maires. Il leur revient à leur tour de poursuivre la procédure. « S’il y a des difficultés auxquelles les maires sont confrontés, ils ont le devoir de nous faire savoir. Mais jusqu’à date, je n’ai reçu aucune notification », précise-t-il. Une version qui est corroborée par un édile à la mairie d’Obala, une banlieue de Yaoundé. Selon cette source, ce sont les mairies qui se chargent effectivement de la gestion du « paquet minimum » et non le gouvernement comme le pense certains.

Sylvain Andzongo

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants