Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Intégration régionale : le Cameroun devient le 33è Etat-partie à la zone de libre-échange africaine

Intégration régionale : le Cameroun devient le 33è Etat-partie à la zone de libre-échange africaine

Paru le mercredi, 02 décembre 2020 11:05

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun en Ethiopie et représentant permanent auprès de l’Union africaine (UA), Churchill Ewumbue Monono, a déposé l’instrument de ratification de l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) auprès de la Commission de l’UA le 1er décembre 2020.

En devenant le 33è Etat-partie à la ZLECAF, le Cameroun, l’un des 44 signataires de l’Accord de la ZLECAF en mars 2018 à Kigali au Rwanda, « marque son attachement au processus d’intégration régionale et sa détermination à œuvrer à la construction de la ZLECAF, qui est la fondation du marché commun africain », a déclaré Albert M. Muchanga, commissaire de l’UA pour le commerce et l’industrie.

Pour sa part, Churchill Ewumbue Monono souligne que le dépôt de cet instrument témoigne de la conviction du Cameroun que « la réalisation de l’unité et de l’intégration africaines peut passer par le commerce ».

Le pays offre ainsi l’opportunité à ses opérateurs économiques d’aller à la conquête d’un marché de 1,27 milliard de consommateurs pesant entre 2,3 et 3,4 mille milliards de dollars.

Cette démarche du Cameroun intervient la veille de la 13è session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA prévue le 5 décembre et à moins d’un mois du début des échanges sous le régime préférentiel de la ZLECAF annoncé pour le 1er janvier 2021.

A partir de cette date, tous les Etats-parties ont 10 ans « pour démanteler les barrières tarifaires sur 90 % de leur commerce intra-africain pour des pays de niveau de développement du Cameroun et 13 ans pour les pays les moins avancés ».

D.M

● E-Arnaques


● Fact Cheking




La téléphonie mobile au Cameroun (2010-2019)

InfographieSBBC telephonie mobile cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes