Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, il est exact que des sécessionnistes ont occupé Dadi, une localité du Sud-ouest au Cameroun

Oui, il est exact que des sécessionnistes ont occupé Dadi, une localité du Sud-ouest au Cameroun

La réponse est :
Paru le mercredi, 03 janvier 2018 14:54

Le village limitrophe au Nigéria servait de camp d’entraînement à une milice armée, selon le ministre en charge de la Défense, Jospeh Beti Assomo.

Des internautes ont découvert ces dernières semaines une vidéo sur les réseaux sociaux montrant un certain Nso Foncha Nkem. Ce dernier, dans cette vidéo, se présente comme « ministre de la Défense » de la République fantoche de l’Ambazonie et parade devant des individus en tenue militaire. Nso Foncha Nkem déclare que le groupe sécessionniste auquel il appartient a pris Dadi, une localité dans le Sud-ouest au Cameroun. L’histoire, aussi loufoque, qu’elle puisse paraître est pourtant... vraie.

En effet, le ministre de la Défense du Cameroun, Joseph Beti Assomo, en visite à Dadi le 31 décembre 2017 a confirmé que ce petit village a été occupé par un groupe de sécessionnistes, mais que « l’autorité de l’Etat a été restaurée ».

« Suite aux instructions fermes du président Paul Biya, chef des armées, le Bataillon d’intervention rapide a rasé ce camp d’entraînement à Dadi. Dans la cour de ce qui fut un de ces centres d’instruction pour les partisans de la sécession, des armes ont été retrouvés par les militaires », a affirmé M. Beti Assomo.

Depuis la « reconquête de Dadi », a expliqué le Mindef, la localité s’est vidée de ses habitants. Tous ayant fui au Nigeria voisin par peur de représailles. Le ministre de la Défense a lancé un appel aux populations pour qu’elles reviennent sans crainte.   

SA

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants