Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le ministère des finances veut auditer les 180 milliards de FCFA affectés à la riposte contre la Covid-19

Le ministère des finances veut auditer les 180 milliards de FCFA affectés à la riposte contre la Covid-19

Paru le mercredi, 03 mars 2021 14:13

Le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, vient de lancer la procédure de sélection de cabinets indépendants en vue de faire un audit des dépenses liées au Covid-19 pour la période allant de mars à décembre 2020.

D’après l’avis à manifestation d’intérêt publié à cet effet, la mission d’audit « devra émettre une opinion sur les procédures d’attribution des contrats liés au Covid-19, la pertinence et la transparence des informations publiées sur les attributaires des marchés liés au Covid-19 et sur les bénéficiaires effectifs des attributions ».

Elle devra aussi s’assurer de la conformité de la gestion desdites ressources aux procédures en vigueur en matière de gestion des finances publiques, ainsi qu’aux dispositions de la loi portant code de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques au Cameroun.

Dans la loi de finances rectificative 2020, le gouvernement a chiffré à 180 milliards de FCFA la dotation budgétaire dédiée au Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales.

Rapport semestriel attendu

Un décret signé le 22 juillet par le Premier ministre Joseph Dion Ngute, viendra fixer la répartition de la dotation affectée à ce fonds. Dans cette enveloppe dont la gestion est assurée par 24 administrations publiques, 131 948 400 000 FCFA sont dédiés aux dépenses de fonctionnement et 48 051 600 000 FCFA à l’investissement.

Le ministère de la Santé publique, en première ligne de la lutte contre le Covid-19, a hérité d’une enveloppe de 45,6 milliards de FCFA dont la gestion fait déjà l’objet d’un audit par le Contrôle supérieur de l’Etat depuis janvier.

Or, selon le décret du 22 juillet, « le ministre chargé des Finances produit un rapport consolidé sur la base des rapports d’activités transmis par les chefs des départements ministériels concernés. Il produit et publie un rapport semestriel sur les dépenses liées à la lutte contre le Covid-19 ».

D’après le même texte, le Minfi disposait d’un délai de 30 jours à partir de la fin du semestre pour publier le compte rendu final. Ce rapport est toujours attendu.

Par ailleurs, le décret du PM désigne la Chambre des comptes pour réaliser un audit indépendant sur l’utilisation des ressources du fonds dont les résultats doivent être présentés au Parlement.

Dominique Mbassi

Dernière modification le mercredi, 03 mars 2021 15:59

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes