Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Camair-Co : plus de 8000 personnes transportées depuis la reprise des vols

Camair-Co : plus de 8000 personnes transportées depuis la reprise des vols

Paru le jeudi, 03 décembre 2020 10:00

Depuis la reprise de ses vols, la compagnie aérienne Camair-Co a transporté plus de 8 000 passagers, informe Louis Georges Njipendi Kouotou, Directeur général de cette entreprise publique. « Il faut également signaler qu’il y a plus de 6 000 sièges réservés et payés jusqu’au 31 décembre 2020. Tout comme nous sommes à plus de 12 tonnes de fret vendus », déclare-t-il dans une interview accordée à nos confrères du quotidien privé Mutations.

Dans les airs

A ce jour, le taux de régularité des vols se situe à plus de 90 %. Le niveau de remplissage des vols est tout aussi « encourageant et prometteur ». Situé à 20 % dès la 2e semaine de la reprise des vols, le taux de remplissage est passé à 50 % dès la 3e semaine avant d’atteindre le niveau actuel qui est de 75 % en moyenne, notamment sur le réseau principal Nord-Sud.

« Nous n’avons enregistré aucun incident majeur. Le feedback de la clientèle fait état de l’amélioration de la qualité de service au sol et à bord des vols, notamment l’offre culinaire », se félicite le patron de « l’Etoile du Cameroun ».

Si ces performances sont réalisées par un seul aéronef de type Boeing 737, la compagnie entend renforcer sa flotte.

Dans ce sens, Camair-Co enregistrera l’entrée en service d’un 2e aéronef, à savoir le MA60, un jet de 48 places dès le dimanche 6 décembre prochain. « Il est également prévu l’envoi en révision de ses deux aéronefs B737-700 NG en propriété et l’entrée dans la flotte des nouvelles acquisitions à l’occurrence des aéronefs de type Q400 à la même période », explique le DG de Camair Co.

Challenges

Le top management de la compagnie nationale déroule également les challenges immédiats de l’entreprise. Notamment sur le plan commercial : « Nous comptons mettre en œuvre un nouveau programme d’exploitation qui permettra de densifier les vols entre Douala et Yaoundé, en moyenne deux fois par jour, le matin et l’après-midi. Dans le même ordre d’idées, nous travaillons sur l’effectivité de l’achat des titres de transport en ligne, la mise en place d’un dispositif de traitement des litiges (perte de bagages etc.) en moins de 24h et le traitement instantané des remboursements, le cas échéant. Par ailleurs, nous envisageons le lancement d’une offre spéciale universitaire qui accordera des tarifs préférentiels aux étudiants et enseignants », détaille-t-il.

B.E

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes