Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le président Emmanuel Macron n'a pas demandé l'annulation des élections du 9 février 2020 au Cameroun

Non, le président Emmanuel Macron n'a pas demandé l'annulation des élections du 9 février 2020 au Cameroun

Paru le mardi, 04 février 2020 19:04

Le chef de l’Etat français aurait évoqué la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun comme cause de l’annulation des municipales et de législatives. Vraiment ?

« Emmanuel Macron sur France 24 ce soir [3 février 2020] conseille son homologue Paul Biya d’annuler les élections pour mettre fin à la guerre qui secoue les deux régions anglophones... ». C’est ce message qui est diffusé sur les réseaux sociaux depuis le 3 février dernier. Le président français aurait demandé, à travers la chaîne TV France 24, l’annulation du double scrutin législatif et municipal le 9 février prochain. Sur le fond et la forme, c’est une intox.

14292 in le prsident emmanuel macron na pas demand lannulation des lections du 9 fvrier 2020 au cameroun sya

Et pour cause, le président Macron n’a pas adressé un message au Cameroun le 3 février 2020 sur France 24. Bien plus, ce conseil supposé n’est pas crédible, selon des sources fiables au sein de l’ambassade de France au Cameroun.

D’après ses sources, pas plus tard que le 30 janvier 2020, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, répondant à une question écrite à l’Assemblée nationale françaises, a déclaré : « Avec d’autres partenaires internationaux, la France, attachée à la stabilité et à l’unité du Cameroun, se tient prête à soutenir tout processus de dialogue mis en place à cet effet.Elle rappelle également l’importance pour l’opposition de pouvoir s’exprimer librement, en conformité avec la loi, et participer sans entrave aux élections municipales et législatives de 2020 ».

S.A

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam