Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le prix du carburant à la pompe n’a pas augmenté

Non, le prix du carburant à la pompe n’a pas augmenté

La réponse est :
Paru le mardi, 04 juin 2019 12:19

Selon la rumeur, l’essence, le gasoil et le pétrole lampant coûteraient désormais plus chers depuis l’incendie survenu vendredi dernier à la Sonara. Vraiment ?

Le prix du carburant à la pompe aurait augmenté. Selon la rumeur, cette hausse serait la conséquence de l’incendie survenu le 31 mai dernier à la Société nationale de raffinage (Sonara) à Limbe, dans la région du Sud-Ouest. Faux, dément le gouvernement qui affirme que l’arrêt de la production à la raffinerie nationale n’a aucune incidence sur le prix du carburant à la pompe. Aussi, les prix restent-il inchangés, selon les autorités : 630 francs Cfa le litre du super, 575 francs Cfa le gasoil et 350 francs Cfa le pétrole lampant. Idem pour le gaz domestique vendu à 6500 francs Cfa (bouteille de 12,5 kg).

Un tour dans quelques stations-service à Yaoundé permet de se rendre compte que les prix pratiqués sont restés les mêmes. Le gouvernement rassure par ailleurs sur la disponibilité desdits produits, alors que la rumeur a couru sur une éventuelle pénurie après l’incident à la Sonara. «Les dispositions sont prises pour l’approvisionnement continu de l’ensemble du territoire en produits pétroliers», a déclaré le ministre de la Communication (Mincom), René Emmanuel Sadi, dans un communiqué publié au lendemain du sinistre.

«Le marché camerounais est approvisionné par deux sources : les importations et les produits qui proviennent de la Sonara. Ce n’est pas le premier arrêt que la raffinerie va connaître. L’année passée, il y a eu huit mois d’arrêt technique. Cet arrêt a donné lieu à des approvisionnements à partir des importations. Le même mécanisme vient donc d’être activé. Les premiers navires vont arriver dès mardi prochain (aujourd’hui, Ndlr) pour permettre un approvisionnement continu et serein du marché», renchérit le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba. In fine, le gouvernement appelle les consommateurs «à ne pas se laisser abuser par des spéculateurs de tous bords».

Patricia Ngo Ngouem

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants