Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, les échauffourées de ce weekend à Douala n’ont rien à voir avec un conflit communautaire

Non, les échauffourées de ce weekend à Douala n’ont rien à voir avec un conflit communautaire

La réponse est :
Paru le lundi, 04 novembre 2019 16:00

Certains associent les violences survenues vendredi et samedi dernier au quartier New-Bell à un conflit entre communautés. Vraiment ?

La ville de Douala a été le théâtre de violences vendredi 1er et samedi 2 novembre 2019, opposant des jeunes du quartier New-Bell à ceux du quartier Ngonsoa (Camp Yabassi).

Sur des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, comme celle-ci, l’on aperçoit des jeunes armés de machettes, certains le visage encagoulé. Dans les commentaires, certains ont tôt fait de parler de conflit entre communautés. Information démentie par les autorités locales.

Au cours d’une réunion de crise dimanche, le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, a déclaré qu’il ne s’agit point de conflit communautaire. «Les affrontements enregistrés vendredi et samedi sont à mettre à l’actif de la montée de la délinquance urbaine», a-t-il dit. Même son de cloche du côté des autorités traditionnelles. «Nous n’avons jamais eu des problèmes de communauté. C’est juste des individus malveillants qui veulent déstabiliser notre pays avec des histoires inutiles», affirme Adamou Housseini Labo, chef traditionnel, au micro de la Crtv-radio.

echauffourees in

«Il n’y a pas de problème de communauté, il n’y en a jamais eu. Il y a toujours des petits problèmes de délinquance entre les bandes rivales», renchérit Sa Majesté Engelbert Ewolo.

Selon le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, tout serait parti d’une histoire de mœurs autour d’une jeune femme qui entretiendrait une relation avec deux jeunes de bandes rivales. Ce qui a conduit à une expédition punitive sous prétexte de vengeance. La réunion de ce dimanche, apprend-on, visait à calmer les esprits et à dissiper tout risque de manipulation face à la montée de la désinformation.

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants