Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, la BGFIBank n’a pas cessé ses activités au Cameroun

Non, la BGFIBank n’a pas cessé ses activités au Cameroun

La réponse est :
Paru le mardi, 05 février 2019 19:29

Une rumeur sur les réseaux sociaux annonce que la Commission bancaire en Afrique centrale (Cobac) aurait retiré son agrément à ce groupe bancaire implanté notamment dans le pays. Info ou intox?

Un message circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux annonçant que la Commission bancaire en Afrique centrale (Cobac) - l’organe de supervision de l’ensemble  des établissements de crédit et de microfinance da la Cemac - aurait retiré son agrément à la BGFIBank, groupe bancaire présent dans onze pays dans le monde, dont au Cameroun. «Il s’agit d’une allégation purement fantaisiste et mensongère», dément l’institution bancaire dans un communiqué de presse publié le 1er février 2019 sur

son site Internet et relayé sur sa page Facebook.

Selon la BGFIBank qui se présente comme le «leader de son secteur en Afrique centrale», le groupe «n’a enregistré aucun retrait d’agrément de ses filiales des pays (Cameroun, Congo, Guinée Équatoriale, Gabon) dont la COBAC est le régulateur».

Du reste, «les performances enregistrées par lesdites filiales au titre de l’année 2018 sont en forte augmentation, assurant ainsi la pérennité de ces filiales», poursuit le groupe.

Bien plus, «l’année 2019 pour le Groupe BGFIBank est placée sous le signe de l’"Accélération de la transformation" pour continuer d’innover et de proposer les meilleurs services et produits dans le but de toujours mieux satisfaire sa clientèle», rapporte le communiqué.

Un document publié pour «rassurer» les clients de cette banque contre «la diffusion de messages malveillants et fantaisistes» la concernant sur les réseaux sociaux. A noter cependant qu’à l’issue de sa session du 22 septembre 2018, la Cobac a sanctionné les filiales du groupe au Cameroun, au Gabon et en Guinée-équatoriale, notamment pour «détention injustifiée des devises à l’extérieur» et non-respect de règles liées à la lutte contre le blanchiment d’argent.

P.N.N

Dernière modification le mardi, 05 février 2019 19:31
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants