Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le ministère des Finances n’a pas organisé de ventes aux enchères publiques de véhicules

Non, le ministère des Finances n’a pas organisé de ventes aux enchères publiques de véhicules

La réponse est :
Paru le mardi, 05 mars 2019 14:02

Il se rapporte qu’il est possible d’acquérir, à des conditions préférentielles, de grosses cylindrées en souffrance dans les services des douanes au Port autonome de Douala. Est-ce vrai ?

Il paraît qu’il est possible pour les hauts cadres de l’administration et les opérateurs économiques notamment, d’acheter des véhicules de luxe à des conditions préférentielles au cours des ventes aux enchères publiques organisées par la Direction générale des douanes au Port autonome de Douala (Pad). Cette rumeur est fausse.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 4 mars 2019, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, met en garde l’opinion contre «des individus mal intentionnés usurpant l’identité des responsables du Minfi ou se faisant passer pour leurs proches [qui] contactent par voie téléphonique les autorités politiques, civiles et militaires et leur miroitent la possibilité d’acquérir de grosses cylindrées au cours des ventes aux enchères organisées à Douala par l’administration des douanes».

Ce dernier «condamne fermement ces actes de filouterie et enjoint leurs auteurs et leurs complices de cesser d’en perpétrer davantage faute de quoi, ils s’exposeront aux poursuites judiciaires ainsi qu’aux lourdes sanctions édictées par le Code pénal».

L’acquisition d’une marchandise aux ventes aux enchères est l’aboutissement d’une procédure publique, strictement encadrée par la règlementation en vigueur. Laquelle prévoit que la nature, les quantités et l’emplacement des marchandises à vendre fassent l’objet d’une publicité suffisante au même titre que la date et le lieu des enchères, rappelle-t-on au Minfi.

«Toute procédure exceptionnelle limitant la concurrence dictée par les motifs de défense nationale, d’utilité publique ou d’opportunité relève de la compétence exclusive du gouvernement», précise le ministre.

Il faut dire que la vente aux enchères des véhicules et engins abandonnés au Pad attisent souvent la convoitise d’arnaqueurs de tous bords. L’année dernière, le Minfi dénonçait déjà les agissements de ces escrocs «organisés en réseaux».

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants