Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense, n’a pas été victime d’un malaise le 25 septembre 2019

Non, Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense, n’a pas été victime d’un malaise le 25 septembre 2019

La réponse est :
Paru le mardi, 05 novembre 2019 16:21

Certains affirment que le membre du gouvernement serait entre la vie et la mort. Vraiment ?

A la suite de certains médias qui ont publié, le 02 novembre 2019, une information selon laquelle le ministre camerounais en charge de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, aurait été « frappé de plein fouet par un malaise », les réseaux sociaux continuent d’alimenter la rumeur. Certains n’hésitent pas à affirmer que c’est une information fondée et que ce malaise au lieu le « mardi 25 septembre au Quartier Général à Yaoundé ». Toujours selon la rumeur, le membre du gouvernement serait même entre la vie et la mort. C’est une infox.

Le Colonel Cyrille Atonfack Nguemo, responsable de la Communication au ministère de la Défense apporte un démenti formel. « Le Mindef se porte bien », déclare-t-il. Par la suite il fait remarquer que le malaise dont parlent certains n’aurait pas pu survenir le « mardi 25 septembre 2019 » car, dans le calendrier en cours, cette date correspond plutôt à la journée du mercredi. La cérémonie dont parle l’opinion est de ce fait, imaginaire.

« Cette information complètement erronée, qui omet à dessein de préciser l'année, ne vise qu'à ternir l'image d'un serviteur de l'Etat, voire accessoirement, porter atteinte au moral de la troupe engagée sur plusieurs fronts dans les opérations de restauration de la paix tant à l'intérieur qu'aux frontières extérieures du triangle national », indique le Mindef.

Cependant, précise le responsable de la communication au Mindef, Joseph Beti Assomo, « a souffert d'une légère et passagère hypoglycémie qui l'avait obligé à quelques heures de repos. C'était précisément le 25 septembre 2018, à la fin d'une cérémonie à la Brigade du Quartier Général ». Il s’agit donc d’une vieille information datant de plus d’un an qui a été réchauffée en 2019. M. Beti Assomo n’est donc pas entre la vie et la mort comme certains le prétendent.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mardi, 05 novembre 2019 16:24
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants