Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, 300 enseignants camerounais n'ont pas été interpellés les 27 et 28 février 2018 à Yaoundé

Non, 300 enseignants camerounais n'ont pas été interpellés les 27 et 28 février 2018 à Yaoundé

La réponse est :
Paru le mardi, 06 mars 2018 17:02

Selon le « Nouveau collectif des enseignants indignés du Cameroun » le chiffre 300 ne peut être qu’erroné puisque le mouvement compte juste 56 membres. Soit un grossissement du nombre d'interpellés par cinq.

Un collectif d’enseignants a organisé un mouvement de revendications dans le centre-ville de Yaoundé les 27 et 28 février2018. La police est intervenue pour disperser les manifestants qui réclamaient de meilleures conditions de travail.

Plusieurs médias ont alors annoncé que « plus de 300 enseignants ont été interpellés ».

Seulement, dans un communiqué publié le 2 mars, William Bouayelihiki, le porte-parole du « Nouveau collectif des enseignants indignés du Cameroun », dément cette information. D'autant plus que lui-même a pris part au mouvement d'humeur. 

Le syndicaliste déclare : « Nous tenons à dénoncer la désinformation de l’opinion publique nationale et internationale au sujet du nombre d’enseignants interpellés pendant le mouvement d’humeur des 27 et 28 février 2018, qui est de 56 au lieu de 300 relayés par certains médias et réseaux sociaux ». 

Pour éviter d’alimenter la presse à scandale, William Bouayelihiki a annoncé la fermeture de tous les comptes Facebook et WhatsApp relatifs au « Nouveau collectif des enseignants indignés du Cameroun ».

L’organisation elle-même a été dissoute. « Nous attendons les résultats du Comité ad hoc interministériel chargé d’examiner les difficultés rencontrées par les lauréats des Ecoles normales supérieures relativement au traitement de leurs actes de carrière et à leur prise en charge financière », informe le porte-parole.  

S.A

Dernière modification le mardi, 06 mars 2018 17:04

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants