Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Décentralisation : des données pour mieux accompagner le développement local

Décentralisation : des données pour mieux accompagner le développement local

Paru le jeudi, 06 août 2020 07:44

Le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) publiera désormais des informations statistiques et de réflexions menées sur des thématiques se rapportant au développement local. Ces informations seront diffusées à travers Les Cahiers de l’Observatoire. Le numéro zéro de cette publication est disponible depuis la fin de mois de juillet 2020.

Dans l’avant-propos de cette édition, son directeur général, Philippe Camille Akoa (photo), explique qu’avec cette publication, le Feicom entend « contribuer à faire des collectivités territoriales décentralisées un endroit où il fait bon vivre ».

Ce numéro zéro, intitulé « Les femmes et les hommes de la mandature municipale 2020-2025 », est une production de 221 pages, en français et en anglais. Elle « présente, sous forme analytique et statistique, la configuration de la nouvelle carte communale du Cameroun issue du scrutin municipal du 9 février 2020 ». En somme, le document donne des informations générales sur les hommes et les femmes qui dirigent les 360 communes et 14 communautés urbaines du Cameroun.

Le lecteur apprend par exemple que le Feicom se retrouve, à l’issue des dernières municipales, face à 40,6% des maires de la mandature précédente. « L’institution a également en face d’elle une nouvelle clientèle porteuse d’idées novatrices, une nouvelle classe de dirigeants ambitieux », insiste Philippe Camille Akoa.

Garantie de la fiabilité

Et d’ores et déjà, certains nouveaux maires ont pu bénéficier de l’assistance-conseil de l’institution et obtenir des accords de financements du Comité des concours financiers du Feicom. Au cours de sa session du 25 juin 2020, des financements d’un montant global de près de 13,5 milliards FCFA ont été accordés à 60 communes et communautés urbaines.

Ces publications sont produites par l’Observatoire du développement local Gilbert Biwolé, du nom du premier dirigeant du Feicom. Ses activités portent sur la collecte, le traitement et la centralisation des données socioéconomiques sur les collectivités territoriales décentralisées, la production statistique et cartographique, la conduite des études sur le développement local et la diffusion des informations.

Afin de garantir la fiabilité de ses productions, le Feicom a signé des partenariats avec des institutions spécialisées comme l’Institut national de la statistique (INS), l’Institut national de cartographie (INC), le Bureau central des recensements et des études de population (Bucrep), l’Institut de formation et de recherche démographiques (Iford), l’Institut panafricain pour le développement d’Afrique centrale (IPD-AC).

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam