Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le Cameroun est éligible au Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix

Oui, le Cameroun est éligible au Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix

La réponse est :
Paru le vendredi, 06 septembre 2019 15:15

Dans le cadre de ce Fonds, le Cameroun vient de bénéficier d’un montant de 8,5 milliards de FCFA pour avoir fait ses preuves dans la gestion des crises internes et externes

Une rumeur circule depuis le 5 septembre 2019 sur les réseaux au sujet de l’éligibilité du Cameroun au Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix. Une image présente Antonio Guterres, Secrétaire Général de l'ONU qui déclare : « Pour avoir fait ses preuves dans la gestion des crises internes et externes (Boko Haram, crise anglophone, gestion des réfugiés nigérians, protection des réfugiés centrafricains et maintien de la paix en Centrafrique) le Cameroun a été éligible aux Nations unies au Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix ». L’information est vraie.

Célestine Mballa Eyenga, directeur des Nations Unies et de la coopération décentralisée au ministère des Relations extérieures (Minrex) a confirmé la nouvelle ce 06 septembre, lors du journal parlé de 13h du poste national de la Crtv. « J’ai accueilli avec beaucoup de joie et beaucoup d’intérêt l’éligibilité du Cameroun au Fond des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix ; parce que c’est un dossier qui tient à cœur au président de la République et sur lequel nous travaillons depuis pratiquement huit mois ».

Selon la même source, les critères qui ont présidé à l’éligibilité du Cameroun sont multiples. Le premier de ces critères c’est la bonne coopération entre le Cameroun et le système des Nations Unies. Le deuxième, c’est la contribution que le gouvernement camerounais apporte à la paix et la sécurité internationale. « Plus concrètement, nous savons que le Cameroun contribue, par exemple, à la consolidation au retour de la paix dans certains pays voisins. Le Cameroun est aussi un pays d’accueil parce que nous ouvrons nos portes aux réfugiés de toute l’Afrique et particulièrement des réfugiés venant de la République centrafricaine du Nigeria », explique Célestine Mballa Eyenga.

Ce fonds des Nations Unies, d’un montant de 8,5 milliards de FCFA, explique-telle, servira à la décentralisation, le désarmement, la réinsertion, la promotion culturalisme, le bilinguisme, et à la réhabilitation des infrastructures du pays.

Sylvain Andzongo 

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants