Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le barrage de Songloulou ne présente pas de risques délestage en ce mois de janvier 2020

Non, le barrage de Songloulou ne présente pas de risques délestage en ce mois de janvier 2020

Paru le mardi, 07 janvier 2020 16:47

Certains disent que cet ouvrage hydroélectrique, à Edea, serait actuellement en panne. Vraiment ?

« On a souvent entendu dire que le barrage de Songloulou présentait de sérieux risques. Quelle est réellement la situation ? ». Voilà la question que l’électricien Eneo Cameroun a posé, fin décembre dernier, à Joël Nana Kontchou, suite à certaines rumeurs ces dernières semaines.

L’ex-Dg d’Eneo répond : « Le barrage de Songloulou est le principal aménagement hydroélectrique du Cameroun avec une puissance installée de 384 mégawatts. Il est stable selon les résultats des dernières expertises menées sur l’ouvrage par des entreprises spécialisées entre 2018 et 2019. Le barrage assume pleinement sa fonction avec un taux de disponibilité de 99% quand il n’est pas sujet à des travaux, et de 91% quand des travaux de maintenance s’y déroulent ».

Toujours selon l’ancien DG d’Eneo, pour sécuriser davantage l’ouvrage, et même lui donner une nouvelle jeunesse pour 30 ans de vie supplémentaire, le barrage est sous réhabilitation depuis 3 ans suivant les engagements pris par Eneo auprès du Gouvernement. La première phase de ce chantier de réhabilitation devrait s’achever en 2020 si toutes les conditions sont réunies.

Dans le cadre de l’avenant n°2 du Contrat de concession signé en août 2015, Eneo s’est engagé à sécuriser l’aménagement hydroélectrique de Songloulou pour un coût de 11 milliards de FCFA. En outre, l’entreprise réalise des travaux additionnels pour un montant de 4,7 milliards de FCFA, afin de fiabiliser l’exploitation de cet ouvrage.

Sylvain Andzongo

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes