Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le Cameroun ne va pas complètement fermer ses frontières à cause des élections du 9 février 2020

Non, le Cameroun ne va pas complètement fermer ses frontières à cause des élections du 9 février 2020

La réponse est :
Paru le vendredi, 07 février 2020 19:52

Il paraît que même les voyages aériens seront suspendus au Cameroun durant la période électorale. Vraiment ?

A l’approche du double scrutin législatif et municipal du 9 février prochain au Cameroun, des spéculations vont bon train sur les mesures sécurité qui pourraient prises par les autorités. Dans cette veine, d’aucuns affirment que « le gouvernement va complètement fermer les frontières du pays pour éviter des troubles ». Ce n’est pas tout à fait ça...

L’arrêté obtenu auprès du ministère de l’administration territoriale (Minat) le 6 février 2020 renseigne très exactement sur ce qui va se passer. En effet, explique le Minat, les « frontières nationales sont fermées pour 48h avant le jour du scrutin. Elles sont rouvertes le lendemain de la clôture du scrutin ». Bien plus, la circulation des personnes et des biens par voie routière, ferroviaire ou aérienne est interdite du 8 février 2020 à partir de minuit, au 9 février 2020 à 18h.

Cependant, ces dispositions ne sont pas applicables : aux aéronefs effectuant des vols internationaux ; aux aéronefs dont la mise en circulation est liée au fonctionnement des services de sécurité, à une évacuation sanitaire ou aux opérations d’acheminement du matériel électoral. Exception est aussi faite pour les personnes et biens circulant dans un périmètre urbain ou dans une localité située en zone rurale, et aux véhicules automobiles des forces de défense et de sécurité.

En clair, les frontières du pays ne seront pas complètement fermées.

SA

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants