Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
À Garoua, la CAN accélère la rénovation de la voirie urbaine

À Garoua, la CAN accélère la rénovation de la voirie urbaine

Paru le lundi, 07 février 2022 09:28

La ville siège de Coton sport a été retenue pour abriter notamment les matchs de la poule D lors de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Pour ce faire, plus de 33 km de voirie ont été réhabilités et font le bonheur des habitants de la capitale régionale du Nord.

Au quartier Roumdé-Adja, en face du stade annexe, Koue Oumarou tient une boutique dont la propreté contraste avec les murs poussiéreux du quartier voisin. « La route est là, il y’a plus de poussière… Ça me permet de tenir ma boutique propre. Vous voyez, il y’a même des rigoles, les marres d’eau, les mauvaises odeurs qui chassaient les clients, il y’en a plus », révèle-t-il sourire aux lèvres.

En effet, dans le cadre des préparatifs de la CAN 2021, la principale route de ce quartier populaire de Garoua a été réhabilitée. Des canalisations pour l’écoulement des eaux usées ont également été construites sur un linéaire de près de deux kilomètres. « Notre route était tellement poussiéreuse et mauvaise que certains conducteurs de motos préféraient contourner ailleurs que de l’emprunter. Aujourd’hui, notre quartier a changé, les gens n’ont plus peur de s’y aventurer grâce aux lampadaires et à la route qui est plus praticable. On ne pouvait espérer mieux », se réjouit Moussa Blaise, un habitant du quartier.

1 quartier

33 km de voirie réhabilitée

Grâce au report de la CAN Total 2021, initialement prévue en 2019, « nous avons réhabilité 33,3 km linéaires de voiries dans la ville de Garoua », fait savoir Boubakary Toumba, délégué régional du ministère de l’Habitat et du Développement urbain pour le Nord. Les travaux de réhabilitation ont globalement porté sur l’entretien, le revêtement, la construction et la réhabilitation des voies d’accès aux stades, hôpitaux et hôtels de la ville. Des ouvrages d’art ont également été construits tout comme des systèmes de drainage des eaux usées.

Dans la perspective de réhabiliter les voies d’accès aux infrastructures hôtelières et hospitalières, une couche d’asphalte a été posée sur un linéaire de 12 km, permettant ainsi de rénover complètement la voie sur l’axe place des fêtes-carrefour 6-pont Ngoulou-Centre hospitalier de référence de Garoua. Un pont a également été construit sur l’axe desservant les hôtels Bénoué et Relais Saint-Hubert.

1 relais

Si le montant global des travaux d’aménagement observés ces derniers mois dans la ville de Garoua reste inconnu, on sait néanmoins que ces travaux ont été rendus possibles grâce au projet Capitales régionales, une initiative financée par le Contrat de désendettement et de développement (C2D). On chiffre à plus de 4 km, le linéaire global de voiries réhabilitées via ce projet tandis que les 29 autres km l’ont été grâce au financement public.

D’autres travaux annoncés…

Mais ces travaux n’ont pas touché tous les quartiers. Le quartier Demsaré où est situé l’hôtel la Bénoué, qui a abrité plusieurs délégations de la CAN, n’en a pas bénéficié. « La proximité avec l’hôtel la Bénoué nous a fait croire que la route allait être aussi aménagée. Il y’a eu des travaux de démolition qui ont été faits. Nous avons vu des engins, et une équipe de BTP sillonner le quartier, mais depuis là, rien. La CAN est bientôt finie », rouspète Farouk Ibrahim, un habitant du quartier. Selon lui, la construction de la route et la création des rigoles allaient faire disparaître les nombreux nids de poule remplis d’eau stagnante qui favorisent la prolifération des moustiques vecteurs de paludisme.

3 paludisme

Face à l’insatisfaction de certaines populations des quartiers qui n’ont pas connu des travaux d’aménagement, les autorités annoncent des travaux. « Nous avons réhabilité 33,312 km linéaires de voiries, ça ne veut pas dire que nous avons atteint nos objectifs à 100%. Sur le plan de l’aménagement des voiries. Après la CAN, nous allons identifier les voies secondaires à réhabiliter, puis nous ferons des devis que nous transmettrons à notre hiérarchie », Boubakary Toumba, délégué régional du ministère de l’Habitat et du Développement urbain pour le Nord.

Jean Christian Nselel, de retour de Garoua

Dernière modification le lundi, 07 février 2022 09:34

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun