Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Développement local : les experts comptables toujours peu sollicités malgré l’existence d’un partenariat avec le Minddevel

Développement local : les experts comptables toujours peu sollicités malgré l’existence d’un partenariat avec le Minddevel

Paru le mercredi, 07 juillet 2021 11:27

À en croire l’Ordre national des experts comptables du Cameroun (Onecca), seulement 25 projets exécutés par les collectivités territoriales décentralisées (CTD) ont sollicité son expertise depuis la création du ministère de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel) le 4 janvier 2019.

Cette sollicitation, jugée marginale par l’Onecca au regard du nombre important de projets dévolus aux CTD, et fruit d’un partenariat scellé avec le Minddevel, Georges Elanga Obam, sera au cœur du 10e congrès de l’Ordre prévu du 15 au 17 juillet 2021 à Ebolowa, capitale de la région du Sud. Les assises, qui visent une plus grande implication des experts comptables, seront placées sur le thème : « La contribution des professionnels de la comptabilité et de l'audit à la transparence des finances publiques en matière de décentralisation au Cameroun ».

Le congrès d'Ebolowa planchera notamment sur la cartographie des acteurs clés de la transparence et les insuffisances éventuelles pour une meilleure utilisation de la loi cadre, l’identification d'autres référentiels professionnels internationaux pour la qualité du processus et sur le renforcement de la recevabilité traditionnelle par les nouvelles approches permettant une meilleure transparence exclusive à tous les citoyens.

Cette rencontre mettra un accent particulier sur l'exigence de transparence dans la gestion des projets par les CTD. Sa méconnaissance, d’après l’Onecca, est à l’origine de nombreuses fautes de gestion tant décriées dans les rapports d’institutions comme la Chambre des comptes de la Cour suprême.

 « L'organisation du 10e congrès de l'Onecca poursuit l'enjeu de la qualité de la gouvernance dans le secteur de la décentralisation au Cameroun. Il vise à atteindre avec ses parties prenantes une meilleure réédition des comptes des collectivités territoriales décentralisées et des régions », insiste le président de l'Onecca Léonard Ambassa (photo).

Pour lui, avec la décentralisation, « le moment est venu afin que la transparence chère aux investisseurs ne soit pas le parent pauvre de ce vaste champ de développement local ». Et de conclure : « Cela ne relève pas d'un phénomène de mode, ni d'une simple envie. Notre démarche s'inscrit dans notre ADN, sur les questions de transparence financière, en tant qu’ingrédient principal de la gouvernance ».

D.M.

Dernière modification le mercredi, 07 juillet 2021 14:37

● E-Arnaques


● Fact Cheking




A la rencontre de Jean David Nkot, artiste plasticien (part 1)

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes