Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, les autorités préfectorales sont désormais astreintes à rendre compte quotidiennement au ministre de l’Administration

Oui, les autorités préfectorales sont désormais astreintes à rendre compte quotidiennement au ministre de l’Administration

La réponse est :
Paru le vendredi, 09 mars 2018 03:27

Cette disposition sécuritaire est une instruction présidentielle, selon le nouveau ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji

Ce n’est pas une « fake news ». Désormais, les autorités préfectorales au Cameroun sont désormais astreints à rendre compte quotidiennement au ministre de l’Administration territoriale (Minat). C’est ce que prescrit le nouveau Minat, Paul Atanga Nji (photo), dans une note confidentielle datée du 7 février 2018.

« En vue de disposer de données complètes et actualisées sur la situation et sécuritaire de vos unités de commandement, pour la très haute information de monsieur du Président de la République, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir dorénavant faire le point de la situation sociopolitique et sécuritaire dans vos circonscriptions respectives, chaque jour », écrit Paul Atanga Nji aux autorités préfectorales.

Dans cette veine, les sous-préfets doivent adresser des comptes-rendus quotidiens au préfet, soit un premier bulletin à 9h 30, et le deuxième à 14h 30. Le premier compte-rendu quotidien des préfets aux gouverneurs est attendu à 10h 30. Et le second, à 15h 30. Les gouverneurs, eux, adressent leurs bulletins de renseignements au ministre de l’Administration territoriale chaque jour à 11h pour le premier et à 16h pour le second.

SA

Dernière modification le vendredi, 09 mars 2018 03:29

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants