Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nganou Djoumessi veut parer les populations contre les impacts négatifs de la route Maroua-Bogo-Pouss

Nganou Djoumessi veut parer les populations contre les impacts négatifs de la route Maroua-Bogo-Pouss

Paru le mardi, 09 juin 2020 11:15

La route n’apporte pas seulement le développement, elle charrie très souvent aussi des désagréments pour les populations riveraines. C’est pour préparer les populations à la réalisation du projet routier Maroua-Bogo-Pouss, dans la région de l’Extrême-Nord, que le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a lancé un avis à manifestation d’intérêt en vue du recrutement de consultants.

Les consultants retenus seront, de manière générale, chargés de la sensibilisation des populations de la zone d’influence de la route, dont les travaux sont financés partiellement par la Banque africaine de développement (BAD), dans le cadre de la seconde phase du Programme d’appui au secteur des transports.

Dans leur cahier de charges, figurent la formation des animateurs chargés de la sensibilisation des populations riveraines aux travaux routiers, la sensibilisation des populations à la préservation de l’environnement dans les zones traversées par le projet.

Les populations de la zone d’influence du projet seront également sensibilisées à la lutte contre les IST/VIH-sida, la méningite et le paludisme, ainsi que sur les risques des mariages précoces/grossesses et les mariages forcés qui en découlent.

Les consultants devront enfin former les leaders locaux et des associations des femmes aux activités génératrices de revenus et à l’éducation financière.

D.M.

Dernière modification le mardi, 09 juin 2020 11:17

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam