Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Plan triennal spécial jeunes : 32000 projets pré-validés

Plan triennal spécial jeunes : 32000 projets pré-validés

Paru le mercredi, 10 juin 2020 15:32

Le ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique (Minjec), Mounouna Foutsou (photo), a présidé le 9 juin 2020 une session spéciale du Plan triennal spécial jeunes (PTSJ). Les institutions financières partenaires ont pris part à cette réunion organisée par visioconférence.

A l’issue de la session, au total 32000 projets présentés par des entrepreneurs ont été présélectionnés. Ces derniers sont recrutés au sein de l’Observatoire national de la jeunesse, qui compte plus 800 000 inscrits, et s’impose comme le passage obligé pour bénéficier d’un financement. Les projets ainsi pré-validés concernent des domaines aussi variés que l’élevage, l’agriculture, l’économie numérique, innovation technologique, etc.

Le PTSJ a été institué en 2016 par le président de la République, Paul Biya, avec une cagnotte prévisionnelle de 102 milliards de FCFA, pour sortir au total 1,5 million de jeunes âgés de 15 à 35 ans du chômage, à raison de 500 000 par an entre 2017 et 2020.

Alors qu’il est rendu à sa troisième année de mise en œuvre, le PTSJ revendique un bilan pour le moins mitigé, avec moins de 3000 projets déjà financés. En cause, les insuffisances décelées dans beaucoup de projets et le faible déblocage des financements. C’est sans doute pour inverser cette tendance que dans son ordonnance du 3 juin modifiant la loi de finances 2020, le président de la République n’a pas réduit les budgets dédiés aux secteurs sociaux et particulièrement à ce projet. Il devra bénéficier d’une enveloppe de 6,6 milliards de FCFA cette année.

D.M

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam